Le Maroc s’insurge contre les déclarations sur le Comité Al Qods

Le Maroc s’insurge contre les déclarations sur le Comité Al Qods

Des personnalités égyptiennes ont minimisé et déprécié le rôle de ce Comité

Le ministère des Affaires étrangères et de la Coopération (MAEC) a exprimé, mardi, son «grand étonnement» suite aux déclarations attribuées à des personnalités égyptiennes ayant minimisé et déprécié le rôle du Comité Al Qods.

Ce département a appris avec «grand étonnement les déclarations attribuées à des personnalités égyptiennes ayant minimisé et déprécié le rôle du Comité Al Qods», a indiqué ce dernier dans un communiqué, dont copie est parvenue à la MAP. 
De telles déclarations constituent «un déni irresponsable du rôle du Comité et de l’Agence Bayt Mal Al Qods Acharif, dont l’action est supervisée personnellement par S.M le Roi Mohammed VI, à travers des initiatives et projets vitaux visant à protéger la Ville Sainte, à préserver son patrimoine religieux et civilisationnel et à soutenir la résistance de ses habitants contre toute tentative de judaïsation», ajoute le communiqué. 

Sur le plan politique, poursuit le communiqué, le Comité Al Qods, sous la présidence de S.M le Roi Mohammed VI, «suit de près les développements dans la Ville Sainte, multipliant les initiatives politiques pour faire face aux violations israéliennes, à travers notamment les correspondances et les contacts avec les dirigeants des Etats membres permanents du Conseil de sécurité et les organisations internationales concernées afin de faire pression sur l’occupant israélien pour mettre fin à ces violations, lesquels efforts ont été salués lors de différentes conférences arabes et islamiques». 

Sur le terrain, ajoute le communiqué, «l’Agence Bayt Mal Al Qods déploie des efforts continus et réalise des projets vitaux visant à protéger la Ville Sainte, à préserver son patrimoine religieux et civilisationnel et à soutenir la résistance de ses habitants contre toute tentative de judaïsation». 

«Ces projets concernent notamment les domaines du développement social, de l’enseignement, de la jeunesse, du sport, de la culture, de l’habitat, de la santé et des monuments historiques», précise le communiqué, rappelant que le Royaume contribue à hauteur de 80 % du budget de l’Agence. 

«Nous aurions souhaité que ces efforts soient conjugués à ceux de l’Egypte afin de contribuer à cette action de terrain de l’Agence au profit d’Al Qods et des Maqdissis», a conclu le communiqué.

Jeudi 16 Mai 2013

SOURCE WEB Par Libé Libé

Tags : Le ministère des Affaires étrangères et de la Coopération (MAEC)- rôle du Comité Al Qods- personnalités égyptiennes ayant minimisé et déprécié le rôle du Comité Al Qods- rôle du Comité et de l’Agence Bayt Mal Al Qods Acharif- S.M le Roi Mohammed VI- préserver son patrimoine religieux et civilisationnel- Al Qods-