Les investisseurs touristiques continuent d’affluer à Marrakech

Les investisseurs touristiques continuent d’affluer à Marrakech

Marrakech continue d’attirer les investisseurs touristiques. Près moins de 23 unités d’hébergement ont ouvert depuis le début de l’année. La destination s’accapare 30% de la capacité litière nationale.

Fort de sa place de première destination touristique du Maroc et d’Afrique, Marrakech reste toujours attractive pour les investisseurs touristiques. L’Economiste avance, dans son édition du jour, que la ville a réussi à accueillir plus de 23 unités cette année. C’est pas moins d’une capacité supplémentaire de 600 lits depuis le début d’année. «Résidences touristiques, hôtels et lieux de loisirs et détente (golf, spa) constituent les principaux chantiers», écrit le quotidien. De plus, il s’agit, dans certains cas, d’hôtels de prestige comme «le palais Ronsard, de luxueuses maisons d'hôtes, des lodges comme celui d'Oasiria…».

Le journal évoque également la chaîne indienne Oberoi dont le premier établissement au Maroc est prévu le 1e décembre prochain. Situé à 20 minutes du centre-ville et de l’aéroport, il enrichira Marrakech de 170 lits supplémentaires, en plus de villas avec piscines et jardins privés. Sans oublier, la résidence hôtelière et touristique de Cristiano Ronaldo, le Pestana CR7 de 300 lits prévue pour les premiers mois de 2020.

Il faut dire, comme le soutient L’Economiste, que «l’hôtellerie et le tourisme continueront de doper l’économie de Marrakech» puisque les intentions d’investissements validées auprès du CRI sur le premier semestre s’approchent de 7,5 milliards de DH qui visent la création de près de 12.000 d’emplois. Il s’agit d’un véritable baromètre sur la tendance de l’attractivité de la région dont le secteur du tourisme s’accapare 42% des intentions. Aujourd’hui près de 70.000 lits y sont classés, représentant 30% de la capacité litière formelle nationale. A cela s’ajoute la capacité informelle (appartements meublés et loués en Airbnb, maisons d’hôtels non classés…) qui continue de se développer. D’après le journal, elle est estimée plus de 40.000 lits.

L’Economiste estime que «tant que le taux d’occupation dans les unités d’hébergement sont en hausse, les investisseurs continueront à s’intéresser à Marrakech». Il est passé de 58 à 63% sur les six premiers mois de 2019 et devrait être porté 70%. C’est l’objectif!

Le 12/09/2019

Source web Par Le 360

Les tags en relation

 

Les articles en relation

Vueling : 2 vols hebdo Malaga-Marrakech

Vueling : 2 vols hebdo Malaga-Marrakech

Un réel business a eu lieu entre opérateurs marocains et leurs partenaires européens pendant l’édition dernière du FITUR Madrid qui se confirme aujourd...

Tourisme: L’effet COP se craquelle

Tourisme: L’effet COP se craquelle

Sauf l’euphorie des 15 jours, les marchés émetteurs toujours en berne Brexit, agendas électoraux et les affaires Lamjarred et Fikri rendent difficile un...