TSGJB BANNER

Nomination de Mme Nadia Fettah Alaoui : Onde de choc ou quand les opinions fusent dans tous les sens !

Nomination de Mme Nadia Fettah Alaoui : Onde de choc ou quand les opinions fusent dans tous les sens !

Une onde de choc frappe le parterre des professionnels du secteur du tourisme !

Bouche-bée ! Pantois ! Telle fut l’attitude des professionnels du secteur du tourisme à la suite de la nomination inattendue de Mme Nadia Fettah Alaoui au poste de Ministre du Tourisme !

Un profil qui a échappé à tout pronostic et mis à mal les espoirs fondés par quelques-uns d’entre eux sur l’assurance à prodiguer en faveur de ce secteur névralgique de l’économie nationale, relevant particulièrement le cadrage des objectifs et la mise sur les rails de certains chantiers.

De l’assurance au tourisme ? Oui.

De Saham Group au Ministère du Tourisme ? Affirmatif.

Dans cette courte chronique, je me suis permis de glaner et d’analyser au mieux les réactions émises par les professionnels du

D’aucuns diraient que Mme Nadia Fettah, ayant évolué et fait ses preuves sous d’autres cieux, a débarqué dans l’univers du tourisme de manière tout à fait impromptue pour un mandat d’à peine 2 ans.

Loin du parcours de Mme la Ministre, mis sous la loupe par les professionnels du tourisme et déçus de ne trouver aucune touche tirant sur le tourisme, un autre facteur a spécifiquement suscité l’ire de plus d’un : L’appartenance politique !

Etant donc RNISTE, le lien a été automatiquement dressé avec M. Moulay Hafid Alami : ayant fait carrière tous les deux à Saham Group, et donc sous certains angles, le rapprochement naturel de ces derniers a fait valoir le profil de Mme Nadia Fettah comme ministrable, et donc s’est vue octroyer le département du tourisme.

A la question de savoir si des perspectives intéressantes seraient à l’honneur d’ici à 2021, il n’est pas à omettre que Mme la Ministre va opérer sur un terrain défriché, assez comblé de problèmes et de dossiers suspendus qu’il faudrait résoudre et liquider intelligemment et au mieux. Le chemin parcouru par Monsieur Sajid et Mme Boutaleb (Avril 2017 – Octobre 2019) a connu plusieurs embûches, zones d’ombres et points noirs que Mme Nadia Fettah est vivement appelée à éclaircir, évincer et résorber.

Les professionnels du tourisme pourraient se consoler de ce vœu – d’emblée et à leurs yeux pieu- de ressentir que la place prépondérante de ce secteur doit lui revenir et que les futures réalisations marqueront de leur plein gré cette volonté de prospérer sainement et d’aller de l’avant.

Les chiffres devront suivre cet élan, et la qualité de l’expérience touristique avec.

Mme Nadia Fettah aura certainement besoin de temps pour s’acclimater au secteur et en saisir les tenants et aboutissants, comme le furent d’ailleurs, Sajid, Boutaleb et même Adil El Fakir (ONMT) : Une période qui ne devra pas être longue toutefois !

Concomitamment à tout ceci, tirer à boulets rouges sur Mme Nadia Fettah du premier coup n’est pas chose appréciée :  laissons-lui le temps d’agir, de faire ses preuves et jugeons ce qui en résultera.

Le 10 Octobre 2019          

Source web Par Eyesontourism.Blogspot

Les tags en relation

 

Les articles en relation

La CNT : Pour des lendemains meilleurs !

La CNT : Pour des lendemains meilleurs !

Nouvelle ère dans la politique touristique marocaine, avec l’investiture de Mohammed Sajid à la tête du ministère du Tourisme, assisté par une secrétair...

Rassurer les TO ? Pari difficile !

Rassurer les TO ? Pari difficile !

L’initiative du DG de l’ONMT d’aller expliquer au marché français la disponibilité du Maroc à accueillir les touristes français est, dans le fonds, c...

Tourisme: les nouvelles priorités

Tourisme: les nouvelles priorités

La vision 2020 est bel et bien enterrée. C’est ce qu’avance L’Economiste dans son édition du jour. Le journal avance que Nadia Fettah, la nouvelle minis...