Hélène Le Gal: Le Maroc « à la recherche de solutions » pour les villes durables – Interview

Hélène Le Gal: Le Maroc « à la recherche de solutions » pour les villes durables – Interview

Alors que l’Afrique poursuit sa croissance démographique à vitesse grand V, avec une population urbaine qui va passer de 472 millions d’habitants (actuellement) à un milliard en 2040, une vision et une politique urbaine durable deviennent une nécessité. Car, cet élan démographique peut s’accompagner de « problèmes » notamment la création de bidonvilles, des quartiers défavorisés, ou encore la pollution.

La France qui organise tous les deux ou trois ans un sommet Afrique France, et ce, depuis 1973, a changé d’orientation pour sa prochaine édition (2020) en s’intéressant aux villes durables plutôt qu’aux problématiques usuelles, à savoir la diplomatie et la sécurité.

Hélène Le Gal, ambassadrice de France au Maroc explique à Hespress FR, l’intérêt d’un tel sommet pour le Maroc, la France et l’Afrique de manière générale.

Quelles sont, aujourd’hui, les problématiques du développement durable dans les villes en Afrique auxquelles la France peut répondre?

Le sommet Afrique France de Bordeaux en juin 2020 sera consacré aux villes durables parce que l’urbanisation en Afrique s’accélère très vite et il y a beaucoup de défis, comme celui du logement, le transport, l’accès aux soins par exemple, sur lesquels on peut trouver des solutions ensemble, à la fois au niveau des décideurs politiques mais aussi au niveau des entreprises, de ceux qui travaillent dans l’innovation.

Et l’idée de ce sommet c’est donc d’avoir d’un côté, effectivement, les chefs d’Etat, mais d’un autre, ceux qui apportent des solutions qui débouchent sur des partenariats économiques. Et le Maroc, est particulièrement bien placé, parce que le Maroc est pour lui-même dans son pays, à la recherche de solutions pour les villes durables, les nouvelles villes etc. Mais c’est aussi un acteur très important dans plusieurs pays d’Afrique subsaharienne.

Pourquoi un sommet sur ce thème maintenant? Les problèmes des bidonvilles, des habitats précaires et non réglementaires ne sont pas une nouveauté…

Oui mais jusqu’à présent, les sommets nous les consacrions plutôt aux questions politiques et sécuritaires. Et bien sûr, on en parlera des questions politiques et sécuritaires, elles sont très importantes, mais on va aussi se projeter et vraiment réfléchir à l’Afrique de 2050 avec les défis qui se posent aux populations africaines c’est pour ça que le président de la République a choisi ce thème de la ville durable. »

La président Emmanuel Macron a fait du climat un priorité de son quinquennat. Pensez-vous qu’il y a une urgence écologique dans les villes africaines?

Bien sûr, je pense que l’Afrique est un des continents qui subit le plus le réchauffement climatique. Ça se voit à plusieurs niveaux. Ça ce se voit par exemple au niveau côtier, au niveau des forêts, au niveau de la désertification. D’ailleurs l’Afrique est très engagée, les pays africains sont très engagés sur tous ces sujets, le Maroc en particulier qui a accueilli la COP22. Donc c’est effectivement un sujet très important pour le continent africain.

Annoncé par le président français Emmanuel Macron, le sommet Afrique France se tiendra les 4,5 et 6 juin 2020 à Paris et à Bordeaux pour échanger, faire des rencontres B2B, trouver des solutions et nouer des partenariats en vue de lancer des chantiers de villes durables.

Le 19/11/2019

Source web Par Hespress

Les tags en relation

 

Les articles en relation

Ça chauffe pour l’avion !

Ça chauffe pour l’avion !

L’écoterrorisme est un néologisme qui désigne les menaces, les intimidations ou les actes de violence commis au nom de l’écologie. Sans doute le transpo...