Siemens Gamesa livre ses pales au parc éolien de Midelt

Siemens Gamesa livre ses pales au parc éolien de Midelt

Siemens Gamesa a livré ses pales au parc éolien de Midelt de 180 MW pour la première fois via les autoroutes du Maroc, les pales de turbines d’éoliennes sont intégralement produites au Maroc.

Siemens Gamesa Renewable Energy (SGRE) et ses partenaires du consortium Nareva et Enel Green Power, s’attellent à produire de l'énergie propre pour les générations futures, et ce, grâce à la construction du parc éolien de Midelt, situé à environ 8 km au nord-est de Midelt et qui disposera, à terme, d’une capacité de production de 180 MW. Il s'agit du premier projet de l'accord-cadre de 850 MW dont la mise en service est prévue pour fin 2020.

Les 150 pales qui équiperont les 50 éoliennes (d’une capacité de 4,2 MW chacune) du site de production, sont acheminées à partir de Tanger vers le parc éolien de Midelt. Tout récemment, celui-ci a achevé brillamment l’assemblage de ses premières turbines éoliennes sur site. Grâce à un accord paraphé avec les autorités nationales, les pales sont transportées vers Midelt via l'autoroute au lieu d’être expédiées depuis le port de Tanger Med (comme cela fut le cas pour les projets précédents).

L'usine à pales de Tanger est la première unité de ce type en Afrique et au Moyen-Orient et par conséquent, il a donc fallu procéder à plusieurs modifications routières pour remédier à un transport adéquat des pales sortant de l’usine mesurant jusqu’à 63 m de long.

SGRE s'est engagé à fournir toutes les pales, ainsi que les tours d’éoliennes nécessaires d’usines locales afin d’atteindre les objectifs de l’accord-cadre visant à produire, à terme, 850 MW d’énergie propre.

Jan Pieter Cools Wildiers, directeur général de Siemens Gamesa Maroc, a déclaré : "La construction du projet impliquera au total près de 420 personnes en comptant nos sous-traitants locaux dans les domaines de la logistique, l’installation et la maintenance. Tandis que l’organisation suit un planning rigoureux avec des délais chronométrés, l’environnement montagneux reste un défi. Nous sommes déterminés de mener à bien ce projet grâce à notre expérience accumulée dans la construction de 856 MW de projets éoliens dans le pays".

Le parc éolien de Midelt constitue une étape importante dans la stratégie du gouvernement, qui vise à combler les besoins énergétiques nationaux à raison de 42% en énergie propre d’ici 2020. Le projet permettra de réduire jusqu’à 326.000 tonnes de CO2 par an.

Des parcs éoliens des dimensions de Midelt deviennent plutôt rares dans le secteur éolien onshores. Les avantages d'échelle, combinés aux excellentes ressources éoliennes qu’offre le Maroc ainsi que le financement attrayant qui favorise une intégration industrielle croissante, devraient maintenir le pays à la tête du développement des énergies renouvelables dans le continent, ajoute Cools Wildiers.

Le 02 janvier 2020

Source web Par Aujourd'hui Le Maroc

Les tags en relation

 

Les articles en relation