Crise à l’aéroport Mohammed V: l’UMT négocie avec la RAM et l’Intérieur

Crise à l’aéroport Mohammed V: l’UMT négocie avec la RAM et l’Intérieur

La RAM refait parler d’elle! C’est de nouveau  la crise à l’aéroport Mohammed V de Casablanca. Le personnel au sol a encore une fois observé un débrayage qui a mené le syndicat de Miloudi Moukharik, l’Union marocain des travailleurs (UMT) vers la table des négociations avec la Royale air Maroc (RAM) et le ministère de l’intérieur.

Dans une déclaration à Hespress, une source syndicaliste a indiqué que l’UMT est en contact permanent avec la RAM et le département de Laftit, « afin de parvenir à un accord conjoint qui mettrait fin au congestionnement à l’aéroport, et de  fait, stopperait la crise ».

De même, la source a souligné que le personnel au sol, notamment les bagagistes, « attendent les résultats des négociations bilatérales qui seront dévoilés dans les semaines à venir », notant que le syndicat «envisage d’élaborer un programme de protestation prolongé en l’absence d’un accord commun ».

Face à cette crise qui touche l’aéroport de la métropole depuis des années déjà, la Cour des comptes a réalisé un rapport, qui sera dévoilé dans les prochains mois, fait savoir le syndicaliste, qui précise que ledit rapport a mis en lumière dans un premier temps « un déficit financier et une mauvaise gestion au sein de la RAM au cours de ces dernières années ».

Il est à souligner que la Cour des comptes est entrée en ligne dans la crise du personnel au sol depuis octobre 2019. L’institution de Driss Jettou avait dépêché une commission qui a entamé son travail consistant à passer au crible fin les différentes transactions réalisées par la société mère de la RAM, « RAM Handling », ainsi que la société de manutention « GPI » spécialisée dans les services terrestres à l’aéroport Mohammed V de Casablanca.

Rappelons que le personnel au sol de l’aéroport casablancais avait observé un débrayage en juillet 2019 puis en novembre de la même année avant de parvenir à un accord avec le comité de dialogue composé du secrétaire général de l’aéroport Mohammed V de Casablanca, de la délégation régionale du travail, du secrétariat général de l’UMT à l’aéroport, du représentant des travailleurs des services au sol, du directeur des opérations chez «RAM Handling» et du directeur de «GPI». Le comité est présidé par le Maire de Nouaceur.

Le 03 janvier 2020

Source web Par Hespress

Les tags en relation

 

Les articles en relation

Air Arabia renforce ses agences

Air Arabia renforce ses agences

La compagnie low cost Air Arabia Maroc vient d’ouvrir une nouvelle agence commerciale à Tétouan. Située sur l’avenue Mohamed El Yazidi, l’agence va per...

La RAM suspend ses vols vers Pékin

La RAM suspend ses vols vers Pékin

Royal Air Maroc a décidé de suspendre ses vols vers Pékin, à l'instar d'autres compagnies aériennes. La raison est évidemment l'extension de l...