Coronavirus : déjà des ondes de choc sur l’économie marocaine !

Coronavirus : déjà des ondes de choc sur l’économie marocaine !

Le coronavirus, qui sévit en Chine depuis des semaines, produit déjà des ondes de choc sur l’économie marocaine.

Les activités des opérateurs économiques connaissent un ralentissement à cause du coronavirus. « À cause du coronavirus, toutes les grandes enseignes internationales préviennent aujourd’hui leurs partenaires marocains important des produits de Chine qu’ils auront un retard de 9 à 12 semaines », fait savoir un importateur marocain.

Selon les explications de ce dernier, cette situation est très délicate dans la mesure où cela provoque une perte de 20 % voire 30 % du chiffre d’affaires d’un importateur. « Aujourd’hui, une bonne partie des importateurs est obligée de trouver une autre alternative, notamment en important des autres pays tels que l’Indonésie, la Thaïlande… en attendant qu’une solution soit trouvée pour régler la situation en Chine », confie-t-il.

La Chine est le quatrième partenaire commercial du Maroc avec qui le royaume importe différents types de produits, dont le thé vert, les produits industriels légers, les produits textiles, les produits mécaniques et électroniques. En 2018, environ 1/5 des exportations du thé chinois ont été déversées sur le marché marocain. En tout, 70 000 tonnes de thé vert ont été annuellement importées par les opérateurs marocains de Chine. Dans le secteur du tourisme, l’hôtellerie enregistrera une perte de 28 000 clients en février et 24 000 dans le mois de mars à cause du coronavirus, indiquent les prévisions de la Confédération nationale du tourisme (CNT).

Le volume des échanges commerciaux entre le Maroc et la Chine a connu une nette progression de 50 %, et les exportations du royaume vers son partenaire chinois se sont raffermies de 60 %, indiquent les données de la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM). Les transactions commerciales de la Chine avec le Maroc, elles, se sont élevées à 49,8 milliards de DH en 2018 (soit 6,6 % des échanges du Maroc). Si la situation en Chine perdure, cela aura de graves répercussions sur l’économie marocaine.

Le 16 février 2020

Source web Par bladi

Les tags en relation

 

Les articles en relation

Rencontres d’art Ramadanesques

Rencontres d’art Ramadanesques

Sous le thème « Aperçu artistique Ramadanesque », l’Association Maghreb Art organise une rencontre amicale virtuelle entre des artistes marocains et étra...

Quel avenir pour les Agences de Voyage?

Quel avenir pour les Agences de Voyage?

Jeudi dernier, l’association des agences de voyages de Rabat a manifesté devant le Ministère du Tourisme contre le projet de loi 11-16, en phase ultime de v...