La SDL Agadir Souss-Massa désormais opérationnelle

La SDL Agadir Souss-Massa désormais opérationnelle

Elle supervisera l’exécution du programme de développement urbain

La société sera notamment chargée des axes liés au renforcement des infrastructures de base, à la préservation de l’environnement, l’aménagement des espaces verts et la promotion de la ville en tant que destination touristique.

La Société de développement local (SDL) «Agadir Souss-Massa Aménagement» a tenu vendredi dernier son premier conseil d’administration (CA), sous la présidence d’Ahmed Hajji, wali de la région, ainsi que les membres de son CA. Celle-ci supervisera le programme de développement urbain de la ville d’Agadir (2020-2024), lancé par SM le Roi Mohammed VI début de ce mois.

Lors de son intervention par l’occasion, Mounir Jbilou, nouveau directeur de la SDL, a présenté les grandes lignes du programme d’action de la société relatif à la période 2020-2024, et qui rentre dans le cadre de l’application des dispositions de la convention relative au programme de développement urbain d’Agadir (2020-2024), signée devant le Souverain.

La société sera chargée des axes liés au renforcement des infrastructures de base, à la préservation de l’environnement, l’aménagement des espaces verts, la promotion de la ville en tant que destination touristique, ainsi qu’à la promotion culturelle et la mise en valeur du patrimoine et des lieux de culte. Le CA a également approuvé à l’unanimité l’organigramme, le code des marchés publics et le budget de gestion de la SDL au titre de 2020.

Intervenant à cette réunion, Ahmed Hajji a salué les chantiers d’envergure lancés par SM le Roi dans la ville d’Agadir et sa région, notamment le programme de développement urbain d’Agadir et sa convention-cadre.

D’après lui, «le lancement de la SDL Agadir Souss-Massa s’inscrit dans le cadre du renforcement et de la mise en œuvre des mécanismes de la bonne gouvernance et constitue une consécration de ses principes pour garantir la transparence, l’efficience, la justesse et la promptitude nécessaires à la gestion et à la mise en œuvre des marchés».

Cette nouvelle entité, deuxième de son genre créée par le Conseil de la région du Souss-Massa après la Société régionale de développement touristique, est gérée par un conseil d’administration composé des représentants de la région Souss-Massa et des collectivités territoriales d’Agadir, Aourir, Drarga et Taghazout, et qui ont déjà tenu des sessions extraordinaires pour valider leur adhésion à ladite société.

Pour rappel, le programme de développement urbain est érigé au centre des missions de cette nouvelle société. Ce dernier porte sur six principaux axes et qui mobiliseront des investissements de l’ordre de 6 milliards de dirhams. Ce programme vise la consécration du positionnement de la ville et le renforcement de son attractivité en tant que destination touristique nationale et internationale, l’amélioration des indices de développement humain, la promotion des conditions de vie des populations, notamment des habitants des quartiers sous-équipés, le renforcement des infrastructures de base et la consolidation du réseau routier de la ville pour une mobilité meilleure.

Le 22 Février 2020

Source web Par Aujourd'hui le Maroc

Les tags en relation

 

Les articles en relation

Le spectre de la soif pointe

Le spectre de la soif pointe

Plusieurs régions au bord d'une grande crise                                         Urgence d’un plan d’ap...

La terre a tremblé à Agadir

La terre a tremblé à Agadir

Début de semaine intense à Agadir. La ville a en effet été le théâtre d’un tremblement de terre. La secousse, dont l’épicentre est à Aït Amira à C...