Covid-19: 104 passagers « sous contrôle », après l’apparition d’un premier cas au Maroc

Covid-19: 104 passagers « sous contrôle », après l’apparition d’un premier cas au Maroc

Le ministre de la Santé a convoqué en urgence une conférence de presse ce mardi pour éclairer l’opinion publique au sujet du premier cas avéré de Covid-19 au Maroc. La personne atteinte est dans état stable, et Khalid Aït Taleb a tenu à rassurer les Marocains quant au dispositif mis en place par son ministère pour prévenir de nouveaux cas. Explications.

Khalid Aït Taleb a expliqué que ce premier cas de Coronavirus au Maroc a été confirmé hier lundi, « près d’une heure » après la conférence de presse qu’il a tenue aux cotés du Chef du gouvernement Saâd-Eddine El Otmani.

Il s’agit d’une marocain âgé 39 ans, résidant au Maroc et revenant de Bergame (Italie). « Il est arrivé sur le sol marocain le 27 février dernier et avait des difficultés respiratoires, sans enregistrer une hausse de sa température qui était de 27 degrés. Ce n’est qu’un jour après son retour au Maroc que les premiers symptômes sont apparus », a souligné le ministre, ajoutant que l’individu « s’est présenté à l’hôpital pour être soumis aux analyses de laboratoire ».

Le responsable gouvernemental a indiqué que la personne en question est actuellement en quarantaine pour une durée de 14 jours, avant de procéder à une autre analyse pour s’assurer de sa guérison », et que son état est « stable ».

2453

CR: Mounir Mehimdate

S’agissant du risque de contagion, le ministre a affirmé que les autorités compétentes ont contacté « les 104 passagers qui étaient embarqués dans l’avion qui l’a transporté d’Italie, en plus de sa petite familles ». Egalement isolées à l’heure actuelle, ces personnes se trouvent sous surveillance médicale, et le personnel de santé les contrôle deux fois par jour.

Il a cité Casablanca, El Jadida et Ouarzazate comme villes où les passagers de cet avion se sont rendus. « Nous avons établi une carte pour évaluer l’élévation du risque en fonction de la distance avec la personne contaminée, et je tiens à préciser que le virus peut atteindre les personnes se trouvant dans un périmètre de 1 mètre ».

47

CR: Mounir Mehimdate

Khalid Aït Taleb a en outre rapporté que ses services surveillent de près ces personnes qui ont été en contact avec la personne atteinte, et qu’elles sont soumises à deux prises de température par jour.

« Cela ne change pas la stratégie du gouvernement. Le niveau de veille est très élevé et nous disposons de locaux spécialisés pour faire face à l’apparition de tout autre cas de Covid-19 », a notamment déclaré le ministre, chiffrant le dispositif de son département à « 670 lits en prévision de l’émergence du virus ».

S’agissant du déploient d’urgence mis en place par le ministère, Aït Taleb a relevé qu’une « commission technique suit un dispositif ORSEC de gestion de crise ».

A noter qu’un dispositif ORSEC Le plan ORSEC est un plan générique de réponse d’urgence. Il  prévoit la

réquisition des moyens et des personnes nécessaires à la gestion de crise. Son activation entraîne la mise en place d’une cellule de crise et mobilise les acteurs clefs de manière coordonnée autour de l’échelon territorial.

Le 03/03/2020

Source web Par Hespress

Les tags en relation

 

Les articles en relation