Sahara: Le président mauritanien reconnait le front Polisario

Sahara: Le président mauritanien reconnait le front Polisario

Dans une déclaration à un journal électronique, le président mauritanien, Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani a confirmé la reconnaissance du front séparatiste par son pays . Il a en substance expliqué que la position du régime mauritanien reste « inchangée ». Mais laquelle.

Le président mauritanien a déclaré que « la position de la Mauritanie sur la question du +Sahara occidental+ n’a pas changé et ne changera pas, et c’est la reconnaissance de la République sahraouie, car c’est l’une des constantes de la politique étrangère du pays, quel que soit le dirigeant, ou l’évolution du dossier ».

Selon ces sources médiatiques mauritaniennes qui ont interviewé le chef d’Etat mauritanien, ce dernier a souligné qu’en ce qui concerne le dossier du Sahara,  « la Mauritanie a toujours adopté la neutralité. Mais c’est une neutralité positive, du fait des relations entre les différentes parties, de la sensibilité du dossier, et de l’importance de la solution par rapport à l’État Mauritanien ».

Pour rappel, il y a quelques jours seulement, le président mauritanien avait reçu ministre des Affaires étrangères et de la Coopération africaine et des Marocains vivant à l’étranger Nasser Bourita.

Le chef de la diplomatie marocaine avait déclaré que sa rencontre avec le Président de la République mauritanienne « a été l’occasion de transmettre à Son Excellence les salutations de Sa Majesté le Roi Mohammed VI et son appréciation de Son Excellence, ainsi que la ferme volonté de Sa Majesté de développer les relations entre le Royaume du Maroc et la République islamique de Mauritanie au plus haut niveau ».

Notons que la Mauritanie entretient des relations officielles avec le front Polisario depuis 1984, bien que les Nations Unies ne le reconnaissent pas.

Le régime mauritanien a toujours reçu les dirigeants de l’organisation séparatiste, bien que l’actuel président mauritanien ait tenté de montrer un rapprochement vers Rabat, mais ses déclarations actuelles dissipent les spéculations antérieures.

Le 03 Mas 2020

Source web Par Hespress

Les tags en relation

 

Les articles en relation