Les universités sommées de déployer un plan d'action contre le coronavirus

Les universités sommées de déployer un plan d'action contre le coronavirus

Le ministre de l’Education nationale, de la Formation professionnelle, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique a appelé les établissements d’enseignements supérieur publics et privés à prendre des mesures préventives contre le nouveau coronavirus tout en veillant à ne pas propager la panique et la confusion dans le milieu universitaire.

Dans une correspondance adressée hier aux présidents des universités et des institutions d’enseignement supérieur privé, Saaid Amzazi a invité les responsables à mettre en place un plan d’action de protection contre le Covid-19, qu’ils devront déployer aux niveau des établissements, des restaurants et des cités universitaires.

Ce plan d’action, à déployer en coordination avec les services du ministère de la Santé, implique des campagnes de sensibilisation et d’information à mener auprès des étudiants, du corps professoral et du personnel administratif, des mesures d’assainissement et d’hygiène individuelle et collective, mais aussi la mise en place d’un système de veille ciblant les personnes qui reviennent des zones où la propagation du virus est confirmée.

Le ministère a joint à sa lettre une fiche détaillée qui liste les mesures et les actions concrètes à mettre en place pour contrer le virus.

Concernant le volet lié à la communication, le ministère recommande notamment de placer dans les amphis, les salles de cours, les espaces de circulation des étudiants et les espaces sociaux, des affiches expliquant les comportements à adopter pour la prévention des risques de contagion, les symptômes liés à l’infection ainsi que les actions à entreprendre en cas d’identification d’un cas possible de la maladie. Il préconise aussi la création d’une ligne téléphonique verte dédiée aux étudiants souhaitant se renseigner sur les symptômes de la maladie et les mesures à prendre.

Pour ce qui est des actions de prévention, la fiche du ministère invite les responsables à veiller à la disponibilité du savon dans les points d’eau des établissements, des cités et des restaurants universitaires, à dispenser toute personne présentant des symptômes en relation avec une gêne respiratoire et à demander aux étudiants, enseignants et personnel administratif d’adopter des gestes simples de prévention, à savoir : éviter de toucher les poignets des portes et les rampes des escaliers, éviter le contact rapproché avec des personnes présentant des symptômes de la maladie, se laver les mains au savon plusieurs fois par jour et utiliser éventuellement des solutés hydro-alcooliques.

A noter que la correspondance du ministre s’adressait également au directeur de l'Office national des œuvres universitaires, sociales et culturelles, au directeur de l’Agence nationale d'évaluation et d'assurance qualité de l'enseignement supérieur et de la recherche scientifique, au directeur de l’Agence nationale des plantes médicinales et aromatiques et au directeur du Centre national pour la recherche Scientifique et technique.

Le 06 Mar 2020

Source web Par Le Matin

Les tags en relation

 

Les articles en relation

Covid-19 : Accor Gestion Maroc solidaire

Covid-19 : Accor Gestion Maroc solidaire

Groupe Accor Maroc ne pouvait pas, comme on s’y attendait, ne pas se joindre aux actions citoyennes solidaires entamées par les entreprises touristiques à t...