Meknès: L’annulation du SIAM vécue comme un drame

Meknès: L’annulation du SIAM vécue comme un drame

À Meknès, l’annulation de la 15e édition du Salon international de l’agriculture au Maroc (SIAM) est vécue comme un drame. Il n’y a pas un endroit où l’on ne parle pas de la suppression de l’édition 2020 de la vitrine agricole. Car celle-ci offrait des opportunités d’emploi à des milliers de jeunes de la capitale ismaïlienne qui en plus d’être rémunérés sont déclarés à la CNSS le temps de quelques mois.

"Ils sont des jeunes doctorants ou des masters qui acquièrent une grande expérience dans différents domaines", rappelle un responsable du Salon. Et d’ajouter: "ils viennent chercher du travail tous les ans et nous aident énormément dans la gestion des espaces, l’organisation et la planification des conférences".

Signalons que depuis l’annonce de l’annulation de la 15e édition, des équipes sont engagées, à Sahrij Souani et Jnane Ben halima (sites de l’événement) pour démontrer les chapiteaux géants qui avaient été tous finalisés et préparés pour accueillir les 1.400 exposants venant de 65 pays.

"Il s’agit d’une situation de force majeure qui n’est pas prise en charge par les compagnies d’assurance", précise notre source.

Le 10/03/2020

Source web Par L’économiste

Les tags en relation

 

Les articles en relation

Fès boudée par les touristes

Fès boudée par les touristes

Une baisse des nuitées de 20%, pour un taux d’occupation de moins de 30% Les hôteliers tirent la sonnette d’alarme Pour les professionnels du touris...