Nouvelle colère du roi Mohammed VI

Nouvelle colère du roi Mohammed VI

Le secrétaire général de la préfecture d’Anfa vient de faire l’objet d’une mutation disciplinaire à Guelmim, en marge de la visite du roi Mohammed VI à Casablanca.

Les retards et blocages constatés sur un ensemble de travaux d’aménagement et de projets au niveau des zones d’Anfa et de la Corniche à Casablanca, seraient à l’origine de cette décision.

De nombreux vices et irrégularités, soulevés dans la gestion territoriale, auraient précipité la décision, notamment l’absence de coordination avec les responsables des services extérieurs, et la mise en veille prolongée d’une série de dossiers en rapport avec le développement local et les services de proximité.

En faisant allusion à une colère royale, le quotidien Al Massae n’écarte pas la possibilité d’une série de mesures disciplinaires similaires à l’encontre des responsables et des secrétaires généraux affectés aux différentes administrations de la ville.

L’hypothèse est d’autant plus vraisemblable qu’elle est confortée par les reports en cascade de plusieurs projets, censés être inaugurés par le Souverain. L’inauguration de l’hôpital de proximité à Hay Errahma, ou le grand théâtre de Casablanca, pour ne citer que ceux-là, figuraient en pôle position de son agenda de travail.

Le 12 mars 2020

Source web Par bladi

Les tags en relation

 

Les articles en relation