Coronavirus: Haddad propose de transformer les hôtels en centres de traitement

Coronavirus: Haddad propose de transformer les hôtels en centres de traitement

Le député Istiqlal et ex ministre MP du Tourisme, Lahcen Haddad a adressé une question écrite au Chef du gouvernement sur la possibilité de louer des hôtels vides et de les transformer en centres hospitaliers temporaires, afin de lutter contre la propagation du virus Corona dans le pays.

Dans sa question, le parlementaire de la première Chambre déclare que parmi les mesures de précaution pour éviter la propagation du Coronavirus, il y a « la fermeture temporaire de divers services et espaces publics, y compris des hôtels dans diverses villes et régions du Royaume, affectées par la suspension du trafic aérien et des voyageurs ».

L’élu pose ensuite la question des répercussions très graves sur le secteur du tourisme, qui est considéré comme un levier de développement au Maroc, et ce à plusieurs niveaux, économique, social et culturel.

« Pour éviter tout ce qui pourrait nuire au secteur du tourisme dans notre pays et aux professionnels du secteur, étant donné que le taux de remplissage des hôtels ne dépasse pas actuellement les 5%, et que sa capacité d’hébergement est estimée à 250 000 lits, le gouvernement peut louer un nombre important de lits, et les équiper en cas de besoin de diverses installations médicales, surtout si la situation dans notre pays se détériore », considère l’élu istiqlalien.

« Et si l’inverse se produit, et c’est ce que nous souhaitons, nous aurions au moins occupé des hôtels et préservé 600.000 emplois dans le secteur du tourisme qui, comme nous le reconnaissons tous, fait partie des secteurs vitaux et stratégiques touchés jusqu’à présent« , ajoute-t-il.

Lahcen Haddad estime que le Chef du gouvernement, Saâd-Eddine El Othmani, « devrait noter que si la situation reste telle qu’elle est pendant plusieurs mois -par exemple jusqu’en juillet prochain- les hôtels perdront 11 millions de nuitées et 35 milliards de DH de chiffre d’affaires, sans en calculer l’impact sur la stabilité des emplois et des sources de revenu pour environ 2 millions de personnes qui vivent des salaires touristiques dans notre pays ».

Le député demande par conséquent au Chef du gouvernement d' »envisager la possibilité de louer des chambres d’hôtel vides et de les transformer en salles de traitement, à la volonté de leurs propriétaires », ainsi que d' »améliorer la capacité clinique« , dans le but de préserver des centaines de milliers d’emplois dans le secteur du tourisme d’une part, et en fournissant des lits pour répondre aux urgences en cas de besoin, d’autre part.

Le 19/03/ 2020

Source web Par Hespress

Les tags en relation

 

Les articles en relation

Nomination à de hautes fonctions

Nomination à de hautes fonctions

Le Conseil de gouvernement, réuni jeudi à Rabat, a approuvé des propositions de nomination à de hautes fonctions. Ainsi, au niveau du ministère de l’Amé...