Un monde de fous, ou l'Avoir veut encore dominer l'Etre

Un monde de fous, ou l'Avoir veut encore dominer l'Etre

Coronavirus : Le vice-gouverneur du Texas estime que les personnes âgées devraient se sacrifier pour l’économie

«Êtes-vous prêt à prendre le risque [d'être malade] afin de conserver l'Amérique que tout le monde aime pour vos enfants et petits-enfants ?» a lancé celui qui est âgé de 69 ans et a six petits-enfants. «Si c'est le deal, je suis prêt à me lancer», a-t-il expliqué, assurant qu'il ne voulait pas «que tout le pays soit sacrifié».

Devant ce discours peu ordinaire, le journaliste a souhaité être sûr de ce que Dan Patrick pensait. «Donc, vous dites essentiellement que cette maladie pourrait vous tuer, mais que ce n'est pas la chose la plus effrayante pour vous. Il y a quelque chose qui serait pire que de mourir ?», a-t-il demandé. Ce à quoi le lieutenant-gouverneur répondu par l'affirmative.

Cette position du responsable républicain, qui peut paraître étonnante, est pourtant en accord avec celle de Donald Trump. Lundi, le président américain a exprimé des doutes sur les restrictions mises en place face au coronavirus, déplorant leur impact sur l'économie. «Nous ne pouvons laisser le remède être pire que le problème lui-même», a-t-il tweeté.

JFFJ

Le 26 Mars  2020                   

Source web Par Cnews

Les tags en relation

 

Les articles en relation