Un robot tueur de bactéries au service des hôteliers

Un robot tueur de bactéries au service des hôteliers

Une société française a mis au point une solution qui permet d’éliminer 99,99% des bactéries dans les chambres d’hôtels et ce grâce aux rayons UV-C.

Adopté par un hôtel au Grau-du-Roi, le robot Deeplight, développé par Delitech, assure une désinfection des chambres en un temps record. En effet, grâce à ses rayons UV-C, il éradique 99,99% des bactéries en 24 minutes pour une  pièce de 20m2. Un gain de temps considérable pour les professionnels de l’hébergement qui ont pour consigne de désinfecter de façon complète les chambres après le passage de chaque client suite à la pandémie du covid-19.

Pour ce faire, l’employé chargé du ménage doit dans un premier temps installer l‘outil, déployer ses bras puis le brancher à une prise électrique. En 24 minutes chrono, le robot ballait ainsi la surface à travers ses lampes à UV-C afin d’éradiquer les bactéries. La personne peut ensuite procéder au ménage traditionnel, le robot n’enlevant pas les cheveux dans la douche.

Une désinfection sans produit chimique

Au delà du gain de temps, le Deeplight n’utilise aucun produit chimiques. « Le gros avantage par rapport à un nettoyage chimique, c’est que l’on agit sur des surfaces qui ne sont en général pas traitées, explique Pierre Zemour, le dirigeant de l’entreprise Delitech à nos confrères de 20 minutes. Dans le cas du Covid-19, par exemple, si une personne malade éternue ou tousse, des particules peuvent se déposer sur les murs ou les rideaux. Grâce aux lumières UV-C, ces surfaces sont nettoyées. C’est un complément non-négligeable à la désinfection des chambres. Cette technologie existe depuis très longtemps, ce qui est nouveau, c’est la façon de la mettre en œuvre et de la piloter. »

Et si les robots à rayons UV étaient à l’avenir davantage utilisés pour le nettoyage des surfaces dans le secteur du tourisme ? Dans l’aérien, la société américaine Dimer avait déjà développé un robot tueur de germes qui dispose également de bras où sont intégrés des lampes UV-C. Capable de désinfecter un A320 en moins de 5 minutes, il pourrait bel et bien être adopté par de nombreuses compagnies aériennes.

Le 08/06/2020

Source Web Par tom.travel

Les tags en relation