Vivre à Agadir pour un étranger : le guide complet

Vivre à Agadir pour un étranger : le guide complet

Agadir est la ville par excellence des retraités étrangers s’installant au Maroc. Avec ses plages à perte de vue, sa diversité gastronomique, son folklore Amazigh et la bonté de ses habitants, vivre à Agadir est une excellente option pour toute personne désirant s’y installer.

Un grand nombre d’étrangers ont choisi de s’installer à Agadir, et s’en séparent difficilement. Français, allemands, suisses, italiens, espagnols, on y trouve de toutes les nationalités. Les habitants locaux d’Agadir ont appris à cohabiter avec la communauté étrangère, et un grand air de sérénité et de sécurité y règnent.

Tout au long de l’article, je vais apporter des réponses à tous ceux qui désirent vivre à Agadir

Budget pour vivre à Agadir

De toutes les grandes villes du royaume, Agadir offre un coût de la vie des moins élevés. Il est tout à fait possible de louer un F3 haut standing en centre-ville à 500€ par mois ou carrément une villa piscine à 1000€ par mois dans des quartiers comme Charaf et Najah.

Concernant les denrées alimentaires, Agadir est connue pour être la source d’approvisionnement de toutes les villes marocaines en fruits et légumes. Vous serez servis, et vous pourrez faire vos courses à moindre frais dans le grand Souk El Hed ou au marché gros d’Inzegane.

souklhed

Souk El Hed, un centre commercial traditionnel où vous trouverez tout ce que vous cherchez

Un ticket de bus coûte en moyenne 0,4 € et la course minimum en petit taxi est à 0,6 €. Vous pourrez sillonner la ville de fond en comble pour moins de 2€ en petit taxi.

Le budget pour vivre à Agadir pour vivre confortablement se situe entre 900 € et 1200 € par personne. Au-delà, vous pourrez vous permettre de petites folies.

Certaines personnes projettent d’acheter un bien, je partage avec vous les prix de l’immobilier à Agadir selon le référentiel des impôts.

DDD

Prix des appartements à Agadir selon le référentiel des prix de l’immobilier de la DGI

LVILAT

Prix des villas à Agadir selon le référentiel des prix de l’immobilier de la DGI

Prix des terrains nus pour vivre à agadir

Prix des terrains nus à Agadir selon le référentiel des prix de l’immobilier de la DGI

Se déplacer à Agadir

Agadir est une grande ville touristique, et par conséquent, plusieurs moyens de transport sont là pour vous faciliter la vie. Le bus interurbain est géré par la compagnie espagnole ALSA et relie toute la ville. Ce sont des bus bien entretenus, propres et avec des dessertes fréquentes.

Attention toutefois, durant l’été, les bus sont pleins et ceci est valable pour la majorité des villes touristiques. Il est possible de souscrire à une carte d’abonnement (carte Ikhlas), qui vous permettra une économie jusqu’à 17% sur chaque ticket.

LD

La ligne 22 du bus ALSA reliant Tikiouine au port

Vous aurez aussi la possibilité de vous déplacer en petit taxi à l’intérieur de la ville ou en grand taxi pour aller aux alentours d’Agadir.

D’autant plus qu’il y a un projet ambitieux prévu d’être opérationnel en 2022 qui est la ligne de bus à haut niveau de services. Ceci est un bon point pour Agadir et vous offrira d’autant plus de liberté de choix en termes de déplacement.

Comme dit précédemment, Agadir est une grande ville touristique, et par conséquent les agences de location de voitures se comptent par centaines. Il y a toujours moyen de louer une Dacia Logan à 25 € la journée, il faudra juste faire attention à quelques points importants avant de signer votre contrat de location que j’explique dans cet article.

Il est aussi facile de se garer à Agadir, et les frais de parkings sont strictement contrôlés par la municipalité : 0,2 € le jour et 0,3 € la nuit.

panneau-tarif

Les tarifs de stationnement sont déterminés par l’arrêté municipal 390/09

Il est tout à fait possible de se déplacer à Agadir à pied. Il y a beaucoup d’avenues piétonnes sillonnant la ville. Marcher du quartier Charaf jusqu’à la corniche ne vous prendra pas plus de 20 minutes.

Se soigner à Agadir

Agadir dispose d’un large éventail de solution médicales, les retours sont tantôt positifs, tantôt négatifs. Je ne saurai donc vous orienter vers la bonne clinique ou le bon médecin.

Sachez juste que toutes les spécialités sont traitées à Agadir, certains médecins font preuve d’une conscience professionnelle énorme, et d’autres sont en dessous du lot. Ce qui est valable pour Agadir est valable pour toutes les villes du royaume.

Les cliniques sont recommandées beaucoup plus que les hôpitaux publics, qui généralement manquent d’hygiène et de personnel qualifié.

Avant toute consultation, suivez la recommandation de votre assurance ou de votre mutuelle, qui sauront vous orienter vers les bons établissements de santé.

DDS

Si vous êtes adhérent CFE, le seul établissement conventionné est la polyclinique internationale médicale 3D.clinique internationale médicale 3D à agadirLa polyclinique internationale est conventionnée CFE et située en plein centre-ville

Si vous êtes adhérent CNSS, vous pourrez aller dans n’importe quelle clinique, mais je recommande à juste titre la Polyclinique CNSS.

Une liste notoriété médicale à Agadir est mise à disposition par le consulat de France pour les étrangers qui comptent vivre à Agadir.

Hôpital Militaire d’Inezgane – 1er Centre médical chirurgical (CMC) – Etat-major des FAR (base sud) – près de l’aéroport d’Inezgane – Agadir

Tél : 05.28.27.21.80 (selon les possibilités d’accueil – paiement comptant)

Polyclinique de la C.N.S.S.

Boulevard Moulay Youssef – Extension X – Agadir

Tél : 05 28 84 66 21 (paiement comptant pour les non-affiliés)

CLINIQUE CONVENTIONNÉE PAR LA CFE :

Polyclinique internationale medical 3D

Boulevard Hassan II, Agadir

Téléphone : +212 5288-45565

CENTRE ANTIRABIQUE

Mairie d’Agadir – Service de l’hygiène

Tel : 05 28 82 84 79

CENTRE NATIONAL ANTI-POISON :

05.37.68.64.64 / 0801 000 180 (assistance médicale 7/7, 24/24)

SOS Amu : 05.28.82.88.88

Inter Secours Assistance : 05 28 21 33 33

Médicale assistance du Souss : 05 28 38 38 38

SOS Soins ( soins à domicile seulement) : 05 28 21 43 03

Sécurité à Agadir

Vous savez, Agadir arrive à franchir la barre de 1 millions de touristes chaque année depuis 2018. Ceci dit, l’état marocain donne une importance énorme à la sécurité de ses touristes et d’autant plus à la communauté des étrangers qui y réside.

Une fois que vous allez vivre à Agadir, vous vous sentirez globalement en sécurité, et vous pourrez sortir vous promener sans qu’on vous embête.

Bien sûr, certains quartiers sont à éviter, et ceci est valable pour toutes les villes du monde. Je vois mal ce qu’un étranger aille faire un tour dans un quartier mal famé, même accompagné.

Il est aussi recommandé de ne pas se balader seul le soir, surtout dans les quartiers peu éclairés ou dans la périphérie d’Agadir. Par contre, pour le centre-ville ou la corniche longue de 8km, ne vous gênez pas, et baladez-vous comme vous le désirez.

oejfx9

Les longues promenades de la corniche d’Agadir sont uniques

Les rondes de sécurité dites « Hadar » ont été mises en place depuis 2014 pour lutter contre le terrorisme. Vous verrez souvent 3 représentants des forces de l’ordre armées se balader, ceci est rassurant pour la communauté étrangère.

Depuis l’arrivée du nouveau préfet de police en 2019, Agadir a connu l’ouverture de plusieurs districts de police et un « nettoyage » massif des hors-la-loi.

Infrastructures et gestion de la ville

Globalement, Agadir est une ville modeste en termes d’infrastructures. Si l’on prend en compte la notoriété de la ville, ses revenus et la taille de sa population, elle mérite beaucoup mieux au jour où j’écris cet article.

Les principaux atouts d’Agadir sont sa corniche large et longue de plusieurs kilomètres, ses cafés panoramiques tout au long de la plage, et ses quartiers emblématiques au design mêlant l’authenticité et une vision tournée vers l’avenir.

FD

L’architecture d’Agadir est unique

Agadir a connu un plan de reconstruction massif après le tremblement de terre de 1960. Sous la direction de feu Hassan II et l’encadrement du HCRA, le plan d’aménagement de la nouvelle ville fut conçu six mois après le tremblement de terre.

Le service d’urbanisme, chargé de cette opération, était dirigé par un architecte marocain, Mourad Ben Embarek, qui a collaboré avec des urbanistes et architectes étrangers.

Zevaco, Ecochard, Azagury, Rioux, Faraoui, De Mazières, ainsi que d’autres grandes pointures de l’architecture ont ainsi contribué à la reconstruction d’Agadir.

Toutes ces personnes ont donné un cachet, qui a perduré pendant des dizaines d’années. Avec l’augmentation de la population, et du manque de vision des dirigeants de la ville, Agadir s’est rapidement agrandie, mais de manière anarchique.

Globale-Logement-social

Certains quartiers ont gardé une beauté exceptionnelle : Charaf, Taddart, la Cité Suisse, Founty…tandis que la plupart se sont transformés en espaces bétonnés accueillant des milliers d’habitants (Hay Mohammadi, Salam, Al Houda…).

Michel Terrier en parle dans un excellent article sur l’architecture devenue anarchique à Agadir.

constructions anarchiques Agadir

Certains quartiers comme Hay Mohemmadi sont vides de charmes et se sont transformés en territoires bétonnés

Agadir est fournie en eau potable par la RAMSA, et la liaison est faite avec le barrage Abdelmoumen et le barrage Youssef BeIbn Tachafine qui alimentent la ville et ses besoins. Mais suite à la sécheresse dont souffrent les villes du sud, les coupures d’eau se font très fréquentes, vu que les barrages tournent à moins de 10% de capacité en mi-2020.

L’eau est à priori potable, mais il est préférable d’utiliser un système de filtrage avant d’en boire, ou d’acheter de l’eau en bouteille tout simplement.

La ville a connu de longues années de dysfonctionnement en termes de gestion, et ceci peut être observé dans certains quartiers : rues moins aménagées que d’autres, manque de terrains de proximité, espaces verts très peu entretenus…

Néanmoins, il faut noter qu’un grand effort a été fait en termes d’éclairage et de collecte d’ordures. Sur ce point, il n’y a rien à reprocher au conseil municipal.

Début 2020, sa Majesté le Roi Mohammed VI a lancé un projet de restructuration d’Agadir, qui a longtemps été épargnée des plans gouvernementaux. Au programme : des parkings sous-terrain, une ligne de transport haut-niveau, des avenues & rues refaites complètement, des terrains de proximité, une nouvelle zone touristique, et bien encore.

Vivre à Agadir sera plus excitant dans les années à venir !

A9_d_AgadirROI

Le projet de restructuration d’Agadir devra voir le jour en 2024

Quartiers pour étrangers à Agadir

Dans la plupart des villes accueillant des étrangers au Maroc, les expats éprouvent une préférence pour certains quartiers, qui sont adaptés à leurs standards et où ils se sentent en sécurité.

Il est toutefois possible de voir des étrangers s’installer dans des quartiers populaires, ou carrément dans la périphérie de la ville. Voici donc les différents quartiers que les étrangers privilégient le plus pour vivre à Agadir.

Charaf : quartier calme, constitué de petites villas. Une grande communauté d’expats y réside. Quartier à 5 minutes de la mer

NDD

Le quartier Charaf propose principalement des villas et duplex

Taddart : proche du quartier Charaf, vous y trouverez un ensemble de villas de superficies diverses. Quartier à 5 minutes de la mer

Avenue des FAR : Longue avenue reliant Charaf à Taddart, constitué principalement de logements moyen et haut standing. Vous y trouverez toutes les commodités nécessaires à la vie quotidienne. Quartier à 5 minutes de la mer

DDSNH

Avenue des FAR est proche de toutes les commodités dont vous aurez besoin

La Cité Suisse : Autrefois quartier peuplé exclusivement habité par les étrangers, il est considéré comme l’un des quartiers les plus luxueux d’Agadir. Belles villas et très sécurisé. Quartier à 4 minutes de la mer

Talborjt : Quartier emblématique d’Agadir, vous y trouverez principalement de vieilles maisons en R+1. Proche de l’institut français, de l’Union des Français à l’étranger, des différentes commodités et du magnifique jardin d’Olhao. Quartier à 4 minutes de la mer.

Agadir-Talborjt

Talborjt a été récemment rénové mais a perdu de son âme d’antan

Haut-Founty : Quartier en constante évolution, constitué principalement de villas et d’appartements haut-standing. Une valeur sûre pour l’avenir, où le prix du mètre carré grimpe exponentiellement depuis quelques années maintenant. Le quartier est proche du centre commercial Marjane, idéal pour les courses, et à 3 minutes de la mer.

NDD

Haut-Founty sera le futur centre-ville d’Agadir

Sonaba : Pour moi, il s’agit du quartier le plus prestigieux d’Agadir, avec ses innombrables villas et son projet « Agadir Bay ». Quartier au bord de la mer.

DDVC

Le tout nouveau projet Agadir Bay est au coeur de Sonaba

Hay Mohammadi : Principalement habité par la communauté active des expatriés. Vous y trouverez plusieurs résidences de tout standings, par contre il souffre de problèmes d’éclairage et de sécurité. Quartier à 10 minutes de la mer.

Aourir : Là nous sommes dans la périphérie d’Agadir, Aourir appelé le village des bananiers est à 14 kilomètres d’Agadir en allant vers Essaouira. Des centaines d’étrangers y vivent car ils apprécient son ambiance traditionnelle, ses bons tagines et surtout sa proximité à plusieurs plages. Le prix au mètre carré a grimpé de façon folle ces dernières années, mais il y a toujours de belles opportunités à y saisir.

AOUERIR

L’avenue principale d’Aourir est un cauchemar en voiture pendant le weekend et les vacances

Tamraght : Situé à 15 Kilomètres d’Agadir, et mitoyen au village d’Aourir

Taghazout : le fameux spot international a connu une explosion fulgurante ces dernières années : nouvelles infrastructures, projet Taghazout Bay, nouvelle esplanade et modernisation des installations et des eaux usées. Avec ses paysages magnifiques, sa communauté de surfeurs et son petit port de pêche, Taghazout a tous les atouts pour s’y installer.

Maroc-Taghazout

Taghazout est un vrai bout de paradis

Ouled Taïma : J’ai appris dernièrement que de nombreux étrangers achetaient des domaines agricoles à Ouled Taïma. Ce grand village d’agriculteurs se situe à 30 kilomètres d’Agadir, en allant vers Taroudant, et c’est un endroit idéal si vous voulez investir dans un domaine agricole à moindre coût.

Que faire à Agadir ? sport, culture & loisirs

A Agadir, il y a de quoi s’occuper, et vous ne souffrirez jamais d’ennui, il suffit de bien s’organiser et de côtoyer les bonnes communautés pour vous divertir.

Toutefois, en termes d’activités culturelles, il y a un grand creux. Mis à part l’institut français ou les quelques festivals organisés par ci par là, Agadir souffre d’un grand vide culturel. Pourtant il y a un patrimoine Amazigh riche, une diversité culturelle, plusieurs traditions et surtout beaucoup de talent parmi les locaux.

J’ai pu concocter pour vous une liste de tout ce que vous pouvez faire à Agadir.

La bibliothèque pour tous : Une bibliothèque dans un cadre spacieux et décoré où vous pourrez vous abonner et emprunter des livres. Les frais sont extrêmement bas et c’est une aubaine pour les habitants d’Agadir. Elle vit grâce aux abonnements des adhérents et aux donations de livres. Un excellent endroit pour rencontrer des expats aussi.

JDDD

La bibliothèque pour tous est fréquentée majoritairement par les étrangers installés à Agadir – crédits Michel Terrier

L’institut français d’Agadir : Pour moi, c’est l’établissement qui milite le plus pour la culture à Agadir et de façon constante ; leur rythme et fréquence de travail n’ont pas baissé depuis des dizaines d’années . Que ce soit à travers sa médiathèque, ses projections de films, ses festivals ou ses concours, l’institut français est l’établissement où il faut s’inscrire à Agadir.

institut-francais-wadifajob

Un pilier majeur de la culture francophone à Agadir

Le musée du patrimoine Amazigh : Il est clair que ce n’est pas une activité à faire de façon courante, mais le musée du patrimoine Amazigh est unique en son genre. Le musée ne se contente pas d’exposer des vêtements d’apparat ou de ces bijoux uniques, il vous propose un réel voyage spacio-temporel pour découvrir les vraies origines des Gadiri.

musee_amazigh_municipal_5

Tant d’histoire dans ce musée

Les festivals, folklores et Moussems : Plusieurs personnes reprochent à Agadir d’être pauvre culturellement. La ville hérite d’un patrimoine folklorique des plus riches au Maroc, c’est juste qu’il n’est pas souvent mis en valeur.

Toutefois, des centaines de festivals et Moussems sont organisés chaque année, les plus marquants sont : Le festival des Rwaiss, le festival Timitar Festival Talguitart, le Festival international du folklore d’Agadir, carnaval Bilmawne…etc

La plupart de ces événements sont à accès gratuit.

AhwachhTATA

La célèbre danse d’Ahwach mise en avant dans plusieurs festivals

Les sports nautiques : Le point fort d’Agadir est selon moi la possibilité de pratiquer tous les sports nautiques que vous imaginez : surf, kite surf, jet-ski, voilier… Vous pouvez le faire soit dans le cadre d’un club (et il y en a des centaines), soit en ayant votre propre matériel. La communauté des surfeurs est importante, et vous aurez des dizaines de kilomètres de plage pour pratiquer.

DSFD

Des internationaux de partout dans le monde viennent pratiquer du surf à Agadir

Le club de pêche, chasse et pétanque : Club mythique à Agadir situé à Talborjt, fréquenté par une grande communauté d’expatriés, où vous pourrez pratiquer la chasse, la pêche, la pétanque et les échecs.

Activités de l’UFE : L’union des français à l’étranger est l’association à laquelle il faut adhérer par excellence. Peu importe votre nationalité, vous pourrez y adhérer. Plusieurs événements sont organisés : couscous du vendredi, sorties, expositions, dîners… La cotisation est à seulement 400 Dhs par an, mais c’est un must si vous désirez vivre à Agadir.

MLDF

Les activités organisées par l’UFE se comptent par centaines sur toute l’année – Crédits Michel Terrier

Le trekking, quads et buggy : Agadir dispose d’un arrière-pays exceptionnel, et vous pourrez le découvrir en groupe dans un cadre associatif soit à pied, en quads ou en buggy. C’est une expérience à savourer.

Découvrir les alentours d’Agadir

La force d’Agadir réside dans ses alentours. Vous verrez une richesse écologique et culture sans précédent.

Au sud, vous pourrez aller découvrir la magnifique Tiznit et ses plages avoisinantes : Mirleft, Aglou, Sidi Ifni et Legzira. Sur votre chemin, vous pourrez visiter la réserve naturelle de Massa. Autour de la réserve, il existe plusieurs villages avec des campings et une communauté d’expatriés y résidant.

JFSFFL

Le parc naturel de Massa est idéal pour observer des flamands roses de loin

Au nord, vers Essaouira, vous pourrez découvrir 170 Kilomètres de plages paradisiaques, dont Taghazout, Imi Ouaddar, Tamri… Chacune dispose d’un charme exceptionnel, et vous pourrez vous y arrêter pour profiter d’un tagine aux poissons ou acheter des produits locaux.

Investir à Agadir pour un étranger

Agadir possède plus d’un atout pour séduire sur le plan économique. Première station balnéaire du pays et premier port de pêche du Maroc, l’activité commerciale y est également en plein essor avec la transformation et l’exportation d’agrumes et de légumes de la fertile vallée du Souss.

L’économie d’Agadir profite principalement du secteur du tourisme et des activités liées à l’hôtellerie et au bien-être. Aujourd’hui, la part du Souss dans les exportations marocaines dépasse les 60% pour les agrumes et les primeurs et 90% pour les tomates.

En tant qu’étranger, votre premier point de repère doit être le centre régional d’investissement, organisme affilié au ministère de l’intérieur qui accompagne les porteurs de projet dans leurs démarches de création d’entreprise.

Il existe aussi d’autres organismes pour accompagner les entrepreneurs : Centre des jeunes dirigeants section Agadir, La chambre de commerce et d’industrie française…

Agadir est connue pour une main d’œuvre qualifiée, francophones et surtout peu chère par rapport à d’autres villes du royaume. Plusieurs étrangers comptent des effectifs importants dans leurs entreprises à Agadir.

Créer votre entreprise à Agadir est idéal lorsque vous souhaitez investir dans l’agroalimentaire, l’hôtellerie,  le bien-être, la restauration et les services de manière générale.

Le point faible d’Agadir est le foncier. Si vous comptez créer un projet sur une grande superficie, sachez que le mètre carré dans les zones industrielles commence à partir de 300€ le m2. Il y a aussi la possibilité d’acquérir un bien dit « domanial », sauf que la procédure peut prendre plusieurs années. De quoi vous décourager.

Le 10/06/2020                                    

Source Web Par marocvoyage

Les tags en relation

 

Les articles en relation

Pour une dynamique associative!

Pour une dynamique associative!

Même si le ministère du Tourisme est toujours en panne de ministre faute de retard dans la constitution du nouveau gouvernement et le départ dare-dare de Had...


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /home/portailsy/www/library/Zend/Db/Table/Abstract.php on line 1305

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /home/portailsy/www/library/Zend/Db/Table/Abstract.php on line 1305

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /home/portailsy/www/library/Zend/Db/Table/Abstract.php on line 1305

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /home/portailsy/www/library/Zend/Db/Table/Abstract.php on line 1305

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /home/portailsy/www/library/Zend/Db/Table/Abstract.php on line 1305

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /home/portailsy/www/library/Zend/Db/Table/Abstract.php on line 1305

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /home/portailsy/www/library/Zend/Db/Table/Abstract.php on line 1305

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /home/portailsy/www/library/Zend/Db/Table/Abstract.php on line 1305

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /home/portailsy/www/library/Zend/Db/Table/Abstract.php on line 1305

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /home/portailsy/www/library/Zend/Db/Table/Abstract.php on line 1305

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /home/portailsy/www/library/Zend/Db/Table/Abstract.php on line 1305

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /home/portailsy/www/library/Zend/Db/Table/Abstract.php on line 1305

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /home/portailsy/www/library/Zend/Db/Table/Abstract.php on line 1305

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /home/portailsy/www/library/Zend/Db/Table/Abstract.php on line 1305