A quand les chèques-vacances au Maroc ?

A quand les chèques-vacances au Maroc ?

Utilisés en France depuis 1982, les chèques-cadeaux pourraient être un excellent moyen pour favoriser et relancer le tourisme interne post-covid-19 au Maroc.

Pour relancer le tourisme au Maroc, et en attendant la réouverture des frontières et des aéroports, le ministère de tutelle mise sur le marché national. Ceci étant, ce dernier qui ne représente que 30% du secteur ne pourra être boosté sans une réelle volonté politique. Si certains hôteliers promettent de proposer des offres promotionnelles allant jusqu’a -50% pour le touriste marocain, il en faudra plus pour l’encourager à partir en vacances. Les aides financières gouvernementales seraient les bienvenues, à l’image de plusieurs autres pays européens comme la France qui ont recours aux chèques-vacances pour aider leurs salariés à financer une partie de leur voyage. « Les chèques-vacances ne vont pas couvrir les frais du séjour ni remplir les hôtels, surtout dans le moyen et haute de gamme car les prix pratiqués sont toujours très chers », nous explique Rita Touzani, responsable de l’agence Global Event Maroc. « Cela dit, ils pourront être une excellente idée pour les activités en nature, il faut pour cela ouvrir les centres aérés de la cnss, de la Régie des tabacs,.. et multiplier les colonies de vacances pour enfants. Les multinationales doivent organiser des campements style campings dans les plages. Après le déconfinement, le salarié lambda va préférer louer un appartement plutôt que d’aller dans un hôtel ».

Qu’est-ce qu’un chèque-vacances ?

Le chèque vacances est un dispositif qui existe depuis plusieurs années déjà en France. Il correspond à une aide personnalisée instituée par le gouvernement Français en 1982 pour favoriser le départ en vacances des salariés.

Ces titres permettent de financer en douceur son budget vacances, culture, loisirs et un large éventail d’activités culturelles et de loisirs. Ils peuvent également servir pour régler l’hébergement et les transports, les sorties culturelles et découvertes, les loisirs sportifs et restauration, en France et dans plusieurs pays européens

Près de 10 millions de Français bénéficient de chèques vacances (380€ en moyenne)

Les chèques-vacances fonctionnent sur le même principe que les tickets resto : le salarié paye une partie de ses chèques vacances et l’entreprise, l’autre. Ils se présentent sous forme de coupures de 10, 20, 25 et 50€ et apportent un sacré coup de pouce au budget vacances.

Les entreprises, y compris celles de moins de 50 salariés, participent ainsi au départ en vacances du plus grand nombre par le biais de l’Agence nationale pour les chèques-vacances (ANCV). Une prestation d’aide aux loisirs et aux vacances, sous la forme de chèques-vacances nominatifs, utilisables dans plus de 160 000 points d’accueil en France (métropole et outre-mer) et dans les pays membres de l’Union européenne, permet de financer les services de vacances ainsi qu’un large éventail d’activités culturelles et de loisirs. Ceci étant, ils ne peuvent pas servir à l’achat de biens de consommation.

L’exemple polonais

Autre exemple intéressant : le gouvernement polonais envisage de lancer des chèques-vacances au profit de travailleurs afin de soutenir l’industrie du tourisme touchée par la crise liée à la pandémie de coronavirus.

En raison du chômage partiel dû au confinement, le gouvernement a décidé d’y remédier en partie en faisant bénéficier des travailleurs de chèques-vacances d’une valeur de 1000 zlotys (220 euros).

Le 15 Juin 2020

Source web par : l’observateur

Les tags en relation

 

Les articles en relation