Projet de loi de Finances rectificative: les priorités du gouvernement

Projet de loi de Finances rectificative: les priorités du gouvernement

Les groupes parlementaires au sein de la Chambre des représentants veulent amener le gouvernement à prendre les mesures qui s'imposent, essentiellement pour la reprise des secteurs en arrêt d'activité????????????. Il a aussi ètè soulevè que l'implication des collectivités territoriales pour l’instauration de Comités régionaux de veille économique sers une priorité????????????

Tous les milieux économiques ont les yeux rivés sur le Projet de loi de Finances rectificative. Voici les priorités du gouvernement.

Le Conseil des ministres tenu ce lundi a été, entre autres, consacré à l'examen du projet de loi de Finances rectificative 2020. Ainsi, Les Inspirations Eco, qui revient sur ce Conseil des ministres dans sa livraison du jour, estime que la relance économique dépendra, dans une large mesure, de la visibilité qui sera offerte par le gouvernement, durant les mois de juillet et d'août, aux opérateurs économiques. Et c'est bien pour cette raison que le projet de loi rectificative des finances focalise l'attention de la majorité, en cette période cruciale de lutte nationale contre l'impact économique et social du Covid-19, poursuit le journal.

Jusqu'à présent, 10 budgets prévisionnels ont été examinés, tandis que 25 budgets sectoriels devraient être finalisés au cours de la semaine et approuvés par les commissions de programmation et d’efficience relevant du département de l'Economie et des finances. De même, le gouvernement a procédé au recadrage de la méthodologie à suivre lors de l'élaboration des rapports de performance de cette année 2020. Selon le quotidien, le champ de l'évaluation qui sera opérée couvre essentiellement la structuration des projets et les objectifs fixés, ainsi que les indicateurs chiffrés et les résultats prévisionnels. «Pour l'Exécutif et pour les crédits inscrits en loi de Finances initiale de 2020, une réaffectation d'un montant de 10 milliards de dirhams des budgets ministériels couvrant le matériel et le volume des investissements sera opérée en dehors des budgets de la Santé, qui a été renforcée par les dotations du Fonds spécial pour la lutte contre la pandémie Covid-19», poursuit Les Inspirations Eco.

Le quotidien rapporte que les groupes parlementaires tendent actuellement vers un compromis consistant à centraliser l'examen du projet au niveau de la Commission des finances au sein de la 1ère Chambre, afin de rationaliser le débat et de mettre en œuvre les exigences de la convergence des actions des divers départements ministériels. Le journal insiste d'ailleurs sur le fait que les groupes parlementaires au sein de la Chambre des représentants veulent amener le gouvernement à prendre les mesures qui s'imposent, essentiellement pour la reprise des secteurs en arrêt d'activité.

On note aussi que l'implication des collectivités territoriales pour l’instauration de Comités régionaux de veille économique est une priorité. Enfin, ajoute le quotidien, le département de l’Intérieur compte se focaliser, durant le prochain exercice budgétaire, sur le soutien technique et comptable aux collectivités territoriales, ainsi que sur la mobilisation des ressources et l'amélioration des capacités managériales des instances territoriales.

Le 06/07/2020                  

Source Web Par Le 360

Les tags en relation

 

Les articles en relation

Tourisme: l’agenda de la reprise

Tourisme: l’agenda de la reprise

Le ministère du Tourisme vient d’émettre des recommandations pour une relance de l’activité. L’ouverture des établissements touristiques est prévue p...