Tourisme : pas de visibilité sur la date de l’ouverture des frontières

Tourisme : pas de visibilité sur la date de l’ouverture des frontières

Dans son édition de ce mardi 11 août, le quotidien l’Économiste a publié une interview avec Nadia Fettah Alaoui, ministre du Tourisme, de l’Artisanat, du Transport aérien et de l’Économie sociale. Parmi les questions posées par le journal figuraient deux interrogations concernant l’ouverture des frontières.

Interrogée sur les prévisions des opérateurs marocains et étrangers quant à une reprise normale des activités économiques, la ministre a souligné qu’il est quasi-impossible de les anticiper tant que l'évolution de la situation sanitaire reste instable au niveau national et international. Selon elles, cette situation est «le paramètre clé sur lequel repose la grande majorité de décisions prises, notamment l’ouverture des frontières». Toutefois, les pouvoirs publics sont conscients qu’au-delà de la date de ladite réouverture, la visibilité est également un élément déterminent, estime la ministre. Ainsi, les efforts du gouvernement visent à fournir cette visibilité aux opérateurs touristiques marocains et étrangers «dès que les conditions nécessaires seront réunies».

Concernant la reprise du tourisme à l’international, elle sera «forcément lente, discontinue et fragile», prévoit la ministre. Rappelant que le Maroc observe une nouvelle flambée de contaminations au coronavirus, et ce depuis le début du déconfinement, elle a souligné l’importance de «faire preuve de vigilance, de sérénité, mais également d’agilité». L’objectif est de saisir les opportunités qui se présentent.

Le 11/08/2020

Source web par : le brief

Les tags en relation

 

Les articles en relation

Le tourisme: Une affaire de santé aussi

Le tourisme: Une affaire de santé aussi

En temps de crise comme celle-ci, le rôle du commandant devient déterminant. Il est dans l’obligation de désactiver le pilote automatique, de s’imposer, ...