Marrakech: un foyer de contamination chez les responsables du PJD suite à une "zerda"

Marrakech: un foyer de contamination chez les responsables du PJD suite à une

Un diner politico-festif organisé, chez lui, par un responsable du PJD à Marrakech s’est transformé en un véritable cluster intra-parti. Le quotidien Assabah rapporte, dans son édition du vendredi 28 août, que se trouvaient là le maire de Marrakech, Larbi Belcaid, son adjoint Abdessalem Sikouri, le président de l’arrondissement Annakhil, Youssef Ait Riad, le secrétaire régional du PJD, Abdelaziz Kaouji et le président de la commune de Suihla, Abderrazak Halouche ainsi que d’autres élus.

Le maire de Marrakech et son adjoint ont été testés positifs. Le premier a été mis à l’isolement et soumis au protocole sanitaire chez lui tandis que le président de l’arrondissement de Gueliz a été transféré à l’hôpital militaire de Benguerir. En tout, ce sont onze élus islamistes qui ont été infectés par le covid-19 dont le parlementaire et adjoint du maire Mohamed Toufla ainsi que son fils et son directeur de cabinet, infectés antérieurement par le virus.

Le quotidien Assabah rapporte que le frère de l’adjoint du maire et conseiller communal islamiste, Adil Al Moutassadik, a été le premier à avoir présenté les symptômes de la pandémie avant que le dépistage ne confirme sa positivité. Les résultats furent tout aussi positifs pour le responsable du siège du parti, Abdelhakim. A, le dirigeant de la jeunesse PJD iste, Younes. D, le candidat aux élections partielles dans la circonscription d’Ait Ourir, Fouad. A, ainsi qu’un autre membre du parti dénommé Adam. A.

Ce cluster intra-parti du PJD a poussé les autorités locales à soumettre aux tests de dépistagedes centaines de fonctionnaires et d’élus qui étaient en contact avec le maire et son adjoint. Il s’est avéré que 45 fonctionnaires et élus ont été testés positifs dont certains ont été transférés à l’hôpital militaire de Benguerir, d’autres à l’hôpital Al Mamounia tandis que le reste des malades a été soumis à un protocole de traitement thérapeutique à domicile.

Le 27/08/2020

Source web par : le 360

Les tags en relation

 

Les articles en relation

Responsabilités politiques

Responsabilités politiques

Il a fallu plus de trois semaines de désarroi dans l’opinion publique, d’attaques contre des entreprises pour que le chef de gouvernement vienne enfin deva...

Le MUR menace le PJD : Une première !

Le MUR menace le PJD : Une première !

Le Mouvement unicité et réforme évoque des «faits négatifs et inquiétants» de la part de certains membres de la direction du parti ADS Le torchon brû...

Passe d'armes entre Ramid et Benkirane

Passe d'armes entre Ramid et Benkirane

Plus le prochain congrès du PJD approche, et plus la tension monte au sein du parti. Benkirane lance des piques et mène campagne pour un troisième mandat. Ra...