Tata : Restauration des logements en argile à Ksar Allougoum

Tata : Restauration des logements en argile à Ksar Allougoum

Des logements en argile à Ksar Allougoum (province de Tata) sont désormais prêts à accueillir leurs occupants, dans des conditions confortables, après l'achèvement des travaux de restauration et de réhabilitation.

Dans ce cadre, le gouverneur de la province de Tata, Salah-Eddine Amal a remis, mercredi, les clés de certaines habitations restaurées aux bénéficiaires et s'est enquis de l'état d’avancement de la restauration et la réhabilitation de ce patrimoine architectural, qui remonte à des siècles.

Les travaux de restauration de cet édifice historique s'inscrivent dans le «programme de la valorisation durable des Ksour et Kasbahs du Maroc», qui consiste notamment en l’amélioration des conditions socio-économiques et d’habitation de la population de ce ksar et l’appropriation par les acteurs locaux de l’opération d’entretien et de valorisation du site.

Dans les détails, ce projet porte sur la restauration et la réhabilitation des entrées du ksar, de la grande mosquée, ainsi que des habitations occupées par des familles diminuées (28 logements). Il s’agit aussi du dégagement des édifices menaçant ruine abandonnés, de la clôture des parcelles dégagées (42 habitations), de la restauration des passages couverts, de l’aménagement des rues, ruelles et places, du renforcement des fondations, outre le renouvellement du drainage des eaux pluviales et la réfection des enduits et des menuiseries.

Mobilisant une enveloppe budgétaire de plus de 11,81 MDH, ce projet tend à créer un cadre qui consolide davantage la valorisation durable des logements en argile et du patrimoine du Ksar Allougoum, en plus de ses impacts socio-économiques sur la population locale, en particulier les jeunes et les femmes.

Le 03/09/2020

Source web par : yabiladi

Les tags en relation

 

Les articles en relation

Remède

Remède

Les Marrakchis savent que le tourisme constitue une importante source de devises pour la région, et pour le pays, et qu’ils lui doivent une grande part de le...