Toujours pas de stratégie

Toujours pas de stratégie

Contrat-programme signé, la signature de convention CNSS à son tour signée hier par toutes les parties prenantes. Jusqu’ici tout est relativement bon mais ne veut pas pour autant que la situation touristique au Maroc est en train de s’affranchir. Jusqu’ici pas encore d’annonce d’ouverture des frontières sur laquelle comptent tous les métiers du tourisme. D’ici 3 mois, il y aura un autre contrat-programme à élaborer, discuter et valider. A quoi bon subventionner pendant 3 mois encore les salariés du tourisme en l’absence de visibilité de touristes à l’import ? C’est comme faire du sur-place en attendant la baraka.

Incontestablement, le ministère du Tourisme tente par tous les moyens de revigorer le corps malade du tourisme dont 2020 est très sombre et 2021 improbable. Alors que le ministère amorçait 2020 avec beaucoup d’optimisme, il ne semble cependant pas avoir sorti la tête de l’eau avec les incidences de la pandémie. Le département de Mme Alaoui essaie de mettre en avant des atouts jusqu’ici en veilleuse pour vendre la destination aux Marocains, notamment le terroir, le patrimoine archéologique, le Maroc profond, mais la mise en œuvre de la stratégie du tourisme national a trop tardé même si elle est à faible rentabilité comparativement avec le tourisme international. Avec la crise qui bat son plein, il a été prouvé que le Marocain a su résister à la joie de vivre de Marrakech ou encore des belles plages d’Agadir et Essaouira mais timidement encore.

Assez d’attentisme ! Ouvrez les frontières ne serait-ce que par étapes, comme l’a fait l’Île Maurice !

Le 03/09/2020

Source web par : premium travel news

Les tags en relation

 

Les articles en relation

Avocats marocains, ceci vous concerne

Avocats marocains, ceci vous concerne

Le ministre du Travail et de l’Insertion professionnelle, Mohamed Amkraz a affirmé, vendredi à Agadir, que le ministère veille à la promulgation et à la ...