Amar Belani, ambassadeur d’Algérie à Bruxelles et scribouillard enragé contre le Maroc, démis de ses fonctions

Amar Belani, ambassadeur d’Algérie à Bruxelles et scribouillard enragé contre le Maroc, démis de ses fonctions

Amar Belani n’est plus ambassadeur d’Algérie à Bruxelles et auprès de l’Union européenne. Ses écrits et autres envolées verbales contre le Maroc n’ont finalement pas permis à cet ambassadeur de se maintenir à son poste. Une sanction terrible qui risque de pousser l’intéressé au hrig.

Le président algérien, Abdelmadjid Tebboune, a procédé jeudi 17 septembre à la nomination de nouveaux ambassadeurs. Ce mouvement de diplomates concerne essentiellement trois pays européens: la France, la Belgique-UE et la Suisse-ONU.

Les diplomates remplacés semblent pour la plupart avoir subi les foudres du pouvoir algérien qui leur reprocherait un manque d’efficacité dans la gestion de certains dossiers considérés comme stratégiques.

Ainsi le départ de Salah Labdioui, qui quitte la France pour la Suisse voisine, s’explique par les importants revers que la diplomatie algérienne a subis dans ce pays qui accueille plusieurs institutions onusiennes. Il sera flanqué de Lazhar Soualem, nommé ambassadeur, représentant permanent  de l’Algérie auprès du bureau des Nations unies à Genève.

Il faut dire que les instances onusiennes en Suisse n’ont cessé ces dernières semaines de sermonner le pouvoir algérien, accusé ouvertement de graves violations des droits de l’homme à l’égard de nombreux opposants politiques, et particulièrement des militants du Hirak et des journalistes, déjà condamnés à de lourdes peines de prison ou en attente de procès.

Mais c’est surtout le remplacement d’Amar Belani, ambassadeur à Bruxelles auprès du Royaume de Belgique et représentant permanent de l’Algérie auprès de l’Union européenne, qui est révélateur d’un grand malaise dans le corps de la diplomatie algérienne.

En 2013, alors qu’il était encore porte-parole du ministère algérien des Affaires étrangères, dirigé à l’époque par Ramtane Lamamra, Amar Belani a reçu un bon coup de piston. Pour profiter d’une bonne prise en charge sanitaire de sa maladie chronique, il est alors propulsé ambassadeur d’Algérie en Belgique et auprès de l’Union européenne.

Super-ambassadeur imaginaire, mais vrai malade, Belani ne faisait acte de présence à Bruxelles que pour se soigner, avant de retourner à Alger pour d’interminables vacances de convalescence. Entre ces deux virées, il trouvait le temps de faire des sorties médiatiques pour s’en prendre violemment au Maroc. Car son excellence Belani gratte davantage du papier qu’il n’exerce le métier de diplomate. Connaissant bien son pays où la haine du Maroc est le meilleur moyen d’être dans les petits papiers du pouvoir, Amar Belani a multiplié ces derniers mois les sorties dans la presse, sans doute dans l’espoir d’éviter son éviction de Bruxelles.

Appréhendant un mouvement dans le corps des diplomates par le nouveau président, Belani grattait du papier tous azimuts, tantôt en revendiquant avec son vrai nom ses propos, tantôt en signant avec des pseudonymes. Dans sa rage contre le Maroc, ce scribouillard ne s’est même pas rendu compte qu’il apportait chaque jour la preuve que l’Algérie est la véritable partie dans le conflit du Sahara.

Après plus de 7 ans de vociférations inutiles contre le Maroc, et qui lui ont valu le titre de «diplomate chevronné» de la part de Sabri Boukadoum, c’est finalement Tebboune qui a mis fin à la mission de ce diplomate haineux, que les hôpitaux algériens pourront désormais soigner à temps plein. Belani devrait être terrorisé à l’idée de quitter Bruxelles qui dispose de l’un des meilleurs systèmes sanitaires au monde pour se soigner en Algérie. Il est tellement angoissé par cette perspective qu’il pourrait prétexter le coronavirus pour ne pas rentrer au pays.

En somme, Belani, qui va devoir quitter la somptueuse résidence d’ambassadeur pour trouver un logement de fortune dans la banlieue bruxelloise, pourrait bien devenir un sans-papier.

Le 27/07/2020

Source Web Par LE360

Les tags en relation

 

Les articles en relation