Blocage d’El Guerguerate : Le Polisario répond à la mise en garde de l’ONU

Blocage d’El Guerguerate : Le Polisario répond à la mise en garde de l’ONU

Faisant fi de la mise en garde du secrétaire général de l’ONU, le Polisario semble tenir à son projet de bloquer El Guerguerate. Officiellement, le «gouvernement» du Front a réitéré, dans un communiqué publié par son agence de presse ce dimanche, «le droit» de la population des camps de Tindouf à paralyser la circulation sur ce passage reliant le Maroc à la Mauritanie, tant que «la brèche illégale existe».

L’équipe de Bouchraya Bayaoune la qualifie, d’ailleurs, de «la plus grande violation du cessez-le-feu» de 1991. Même son de cloche auprès du «Comité populaire pour la fermeture de la brèche d’El Guerguerate», qui a réaffirmé sa détermination à mener son projet jusqu’au bout.

L’instance a souligné, dans un communiqué diffusé sur le site Futuro Sahara, que son initiative serait «populaire» et ne répondrait pas à des dictas de la direction du Front. Néanmoins, elle s’est empressée de présenter son allégeance à la direction du Polisario, qu’elle considère comme étant «le seul représentant légitime du peuple sahraoui».

Samedi, le secrétaire général de l’ONU a appelé le mouvement séparatiste à ne pas obstruer la circulation civile et commerciale régulière, au niveau de la zone d’El Guerguerate.

Le 27/09/2020

Source web Par : yabiladi

Les tags en relation

 

Les articles en relation