#MAROC_AGADIR_TOURISME_D_APRES: quelles opportunités pour le Maroc ?

#MAROC_AGADIR_TOURISME_D_APRES: quelles opportunités pour le Maroc ?

Une trentaine d’élus  et experts depuis le Maroc, l’Algérie, le Liban, l’Italie et la France échangera, dans le cadre de la 3e Université DEFISMED les 03 et 04 novembre (retransmise sur le web) à partir d’expériences pilotes, avec de nouvelles perspectives de coopérations pour 2021. La rencontre aura pour thème : « Le « tourisme d’après » : quelles opportunités ont les territoires méditerranéens pour sortir de la crise ? ».

Un événement co-organisé par DEFISMED et le Conseil régional Sous Massa, soutenu par l’ADEME et le Conseil régional Sud-Provence-Alpes-d ‘Azur.

Cet événement va examiner un Plan d’actions entre les rives méditerranéennes chargé de questionner les potentiels de développement de l’écotourisme notamment avec les sociétés civiles.

Les décideurs publics, territoriaux et nationaux, en provenance de plusieurs pays méditerranéens, les fonctionnaires territoriaux, les gestionnaires d’aires naturelles protégées seront de la partie.

D’après les organisateurs, la première demi-journée invitera à examiner quelques projets territoriaux emblématiques écotouristiques et tirer les enseignements pour envisager leur reproduction.

La deuxième partie de la journée sera consacrée à l’étude d’une mise en réseau des territoires investis dans l’écotourisme entre les rives sous la forme d’un itinéraire, les outils web pouvant renforcer son déploiement.

S’ensuivra après une réflexion qui approfondira les perspectives de coopération pouvant être réalisées, d’une part entre territoires, d’autre part avec la société civile.

Une partie supplémentaire pourra être programmée avec les organisateurs, invitant les participants à découvrir quelques productions locales écotouristiques.

Un événement requérant le partenariat du Conseil régional Sud-Provence-Alpes-Côte d’Azur, de la Région Sous Massa, du Ministère de la culture français et marocain et de mécènes.

L’objectif de la rencontre en est, selon ses organisateurs, la rédaction d’un « Plan d’actions territoriales invitant dès 2021 plusieurs événements culturels et sportifs sur les deux rives à leur associer une dimension écotouristique en valorisant notamment des patrimoines naturels et des pratiques VERTueuses ».

La mise en œuvre à partir de 2021 d’une 2e coopération associant un territoire marocain à un territoire français dans l’élaboration d’une stratégie écotouristique intégrée au développement durable territorial.

L’étude faisabilité pour 2021 d’un programme de renforcement de capacités visant depuis les deux rives les décideurs territoriaux en les dotant de nouvelles clés pour mettre en œuvre l’écotourisme localement.

Des perspectives de développement de l’itinéraire méditerranéen écotouristique croisant d’une part des sites emblématiques d’itinéraires culturels européens, d’autre part des productions en agritourisme et gastronomiques exemplaires.

L’alimentation par l’écotourisme d’une route méditerranéenne du sport visant à révéler des pratiques VERTueuses.

Le 31/102020

Source Web Par Premiumtravelnews

Les tags en relation

 

Les articles en relation