#MAROC_SANTE_CLINIQUES_PRIVEES: CLINIQUES PRIVÉES QUAND LES MÉDECINS-VAMPIRES PERSISTENT ET SIGNENT !

#MAROC_SANTE_CLINIQUES_PRIVEES: CLINIQUES PRIVÉES  QUAND LES MÉDECINS-VAMPIRES  PERSISTENT ET SIGNENT !

Le Président de l’ANCP a osé dire : «Les cliniques privées ne peuvent pas gérer toute la misère du Maroc» !

Invité ce lundi à l’émission « Faites entrer l’invité » sur Radio 2M, un certain président de l’Association, dite Nationale des Cliniques Privées (ANCP), professeur de surcroît, Redouane Semlali de son nom, a osé dire sans sourciller, avec un mépris et une arrogance incroyables que : « les cliniques privées ne peuvent gérer toute la misère du Maroc », et d’ajouter, s’il vous plaît, que :  « si les patients ne sont pas contents ou s’ils ne peuvent pas payer les sommes de 60.000 dirhams, voire les 120.000 dirhams exigées, sonnantes et trébuchantes avant toutes admissions, alors ils n’ont qu’à aller à Rabat », insinuant par là, à aller se plaindre au ministère de tutelle !…(en d’autres mots, moins politiquement corrects : JE VOUS EMMERDE TOUS ) !…

Mais quelle Arrogance !…Quelle impolitesse vis à vis des malades dans la détresse et en manque de soins !…Quel irrespect du « Serment d’Hippocrate » !…Quel manque d’humanisme !…

Ce « Professeur » Semlali a osé justifier le recours de certains établissements « aux chèques de garantie » de sommes allant de 30.000 à 60.000 voire à 120.000 dirhams, trouvant que c’était bien normal, alors que c’est interdit par LA LOI !…Encore une fois,  quel défi et quel outrage aux lois en vigueur au Maroc !…

Ce « professeur » Semlali a même eu « la bonté » de nous expliquer et de nous éclairer, nous les incultes, que : « face à l’urgence extrême, aucun malade n’a été refusé par les Cliniques Privées, à condition qu’il paye » (encore heureux !…) car, a t-il insisté, « nous sommes dans un établissement privé et une prestation doit obéir à des factures » !…

Pire que cela, dans une fureur non dissimulée et une indélicatesse indigne d’un médecin, ce « professeur » a osé conclure par une phrase assassine, d’une bassesse sans nom, que : « Les cliniques ne sont pas des partis politiques. Ce sont des endroits qui font une offre de soins. Il y a un effort considérable pour cela. Ce n’est pas de nos compétences de régler la misère du pays »  !…

17 novembre 2020

SOURCE WEB PAR Le7tv

Les tags en relation

 

Les articles en relation