TSGJB BANNER

#CONSEIL_SECURITE_SAHARA_MAROC: Aucune condamnation de la reconnaissance américaine sur la marocanité du Sahara

#CONSEIL_SECURITE_SAHARA_MAROC:  Aucune condamnation de la reconnaissance américaine sur la marocanité du Sahara

Tout tombe donc, à l’eau pour les séparatistes du Front Polisario qui comptaient sur un éventuel vote au Conseil de sécurité et sur leur allié l’Afrique du Sud, qui détient la présidence tournante jusqu’à la fin du mois de décembre. 

À la demande de l’Allemagne, membre non permanent du Conseil de sécurité (CS) de l’ONU jusqu’à la fin de l’année, ce dernier s’est réuni hier lundi 21 décembre à huis clos sur la question du Sahara, après la reconnaissance de sa  marocanité par les États-Unis. Le CS de l’ONU, n’a émis aucune condamnation quant à la décision du président américain Donald Trump.

L’Allemagne a, pour sa part, déclaré lors de cette séance que sa position pour résoudre le différend du Sahara, cela devrait se faire « par des moyens pacifiques, en suivant les règles et en appliquant les résolutions pertinentes des Nations Unies et les lois internationales ». Son représentant aux Nations Unies s’est déclaré préoccupé par « l‘impasse du processus politique et la dangereuse escalade au cours du conflit », et a souligné que son pays soutenait la mission de la MINURSO dans l’accomplissement de ses tâches.

Dans son intervention à la réunion, la Belgique a appelé le Maroc et le Polisario à revenir à la table des négociations, et a déclaré que « le statut final du Sahara est déterminé par le processus dirigé par les Nations Unies, conformément au droit international, y compris la Charte des Nations Unies et les résolutions du Conseil de sécurité des Nations Unies ».  L’Afrique du Sud, comptait sur une position du Conseil condamnant l’intervention marocaine au passage de Guerguerat et dénonçant la décision du président américain Donald Trump ainsi que l’ouverture de consulats dans les provinces du sud, mais a été déçue après la fin de la réunion, ce qui a incité son délégué à commenter les détails de la réunion de par son statut de délégué national en fonction de ses ressentiments.

Les Etats-Unis ont envoyé une lettre officielle informant les membres du Conseil de sécurité de l’ONU et Antonio Guterres, secrétaire général des Nations Unies, de la décision de Trump, qui reconnaît la pleine souveraineté du Royaume du Maroc sur son Sahara. Kelly Craft, la représentante permanente des Etats-Unis auprès des Nations unies, a confirmé que la déclaration émise par le président Trump reconnaît que « l’ensemble du territoire du Sahara occidental fait partie intégrante du territoire du Royaume du Maroc ». Dans cette lettre, qui sera enregistrée dans les archives des Nations Unies en tant que document officiel du Conseil de sécurité, Craft a expliqué que la déclaration américaine confirme également que la proposition marocaine d’autonomie est « la seule base pour une solution juste et durable du différend sur le territoire du Sahara occidental ».

Le 22/12/2020                                                             

SOURCE WEB Hespress

Les tags en relation

 

Les articles en relation

Sahara marocain: Trump hausse le ton

Sahara marocain: Trump hausse le ton

L’administration Trump n’est pas satisfaite du travail de la Minurso. Selon Al Massae, un haut responsable américain a accusé la mission en présence de m...