TSGJB BANNER

#MAROC_MDT_23éme_EDITION: Nadia Fettah aux MDT23 Le tourisme appartient à tous les Marocains

#MAROC_MDT_23éme_EDITION: Nadia Fettah aux MDT23 Le tourisme appartient à tous les Marocains

C’est un plaidoyer franc et chaleureux en faveur d’une vision proactive et dynamique que la ministre du Tourisme, du Transport aérien et de l’Artisanat Nadia Fettah Alaoui a présenté aux invités et aux centaines d’internautes qui ont suivi la conférence-interview sur Facebook et Youtube mercredi 23 décembre dans le cadre des 23èmes Mardis Du Tourisme (MDT).

Organisé l’avant-dernier ou le dernier mardi de chaque mois au Sofitel Casablanca Tour Blanche par OCA Consulting et Premium Travel News, le rendez-vous de ce mois de décembre 2020 s’est exceptionnellement tenu le mercredi 23/12 au lieu du mardi 22/12 comme prévu en raison de la visite historique de la délégation américano-israélienne à Rabat mardi 22/12 scellant la reconnaissance par Washington de la marocanité du Sahara et la reprise des relations diplomatiques entre Rabat et Tel Aviv.

Des vols Tel Aviv-Casablanca pour le T1 2021

C’est d’ailleurs par cette actualité israélo-marocaine et maroco-américaine que le MDT 23 démarrera après quelques mots d’accueil du fondateur et organisateur M. Othmane Chérif Alami et une présentation par Mme Fettah de sa vision du secteur dont elle a la responsabilité depuis octobre 2019.

Ainsi, sur Israël, Mme Nadia Fettah, qui la veille avait rencontré les responsables israéliens de l’avation civile à Rabat, a confirmé la mise en place de vols directs et des objectifs d’accueil de visiteurs israéliens ambitieux. « Un mois après la mise en place de vols Tel Aviv-Dubaï- a-t-elle suggéré, 50 000 Israéliens ont visité les Emirats ».

Outre le fait d’abriter une communauté juive marocaine de plus de 800 000 personnes, la culture marocaine est grandement populaire et appréciée en Israël, le Maroc y disposant d’une excellente image et réputation en matière de culture et de lifestyle.

L’ouverture maroco-israélienne devrait également avoir un impact non négligeable sur les tourismes américain, juif américain et juif au Maroc en général dès le deuxième semestre 2021 et la maîtrise espérée de la pandémie au niveau international.

Les Israéliens marocains peuvent être considérés comme d’excellents « ambassadeurs-citoyens » et influenceurs pour le Maroc. Selon des observateurs avertis de la scène israélienne et juive marocaine, « la demande Maroc en Israël est très forte, insoupçonnée vu d’ici ».

Dans des déclarations récentes à des médias israéliens, Mme Fettah a indiqué tabler sur « 200 000 visiteurs israéliens au Maroc en 2021, contre moins de 50 000 en 2019 ».

Toujours en termes d’actualité et répondant à une question sur le marché chinois, son importance majeure, son potentiel et les efforts marketing engagés par la Royal Air Maroc et l’ONMT juste avant le déclenchement de la pandémie du Covid-19, Nadia Fettah a souligné la préparation du ministère, de la RAM et de l’ONMT à repartir à l’assaut du pays du président Xi Ping aux 300 millions de voyageurs annuels à l’étranger « dès la stabilisation de la situation sanitaire tant en Chine qu’au Maroc ».

Au cours de 90 minutes d’échanges, Mme Fettah a déroulé une philosophie et une vision du tourisme réaliste, franche et ambitieuse.

Crise, réflexions et concurrence impitoyable

Presque sous le sceau de la confession, Mme Fettah n’a pas hésité à affirmer en live que « ce que nous avons retenu de cette crise, ensemble, est que le tourisme appartient à tous les Marocains ; qu’il constitue un patrimoine du pays ; que nous avons besoin de travailler ensemble, secteur privé et pouvoirs publics ».

Poursuivant le partage de son analyse de la situation du secteur dont elle a la charge depuis 14 mois, Mme Fettah a mis le doigt sur les déficits de communication et d’information du secteur : « Notre tourisme est multiple, inclusif, méconnu de nos concitoyens et pour nos partenaires à l’international » a-t-elle indiqué.

« Il est fondamental que la reprise soit rapide et structurée » a insisté la ministre diplômée d’HEC Paris et à l’expertise reconnue en gestion de fonds d’investissements et d’audit. « Comme tous les pays du monde, nous devrons repartir à la conquête des marchés » a-t-elle insisté. Ajoutant : « La concurrence sera rude à la reprise ».

« Des leaderships touristiques locaux et régionaux doivent émerger et s’affirmer partout sur le territoire marocain ».

Au cours de ce MDT 23, Nadia Fettah, première ministre en fonctions à intervenir aux MDT en 2 ans d’existence et première femme ministre du Tourisme dans l’histoire politique du pays, aura également abordé le futur du statut des guides, de la formation et de la formation continue des RH du secteur, fait découvrir à une grande partie de son audience que Guelmim est une ville de tourisme thermal, parler de la nécessité de développer l’aérien sur Essaouira et exprimé sa satisfaction de voir les professionnels et opérateurs du tourisme de Marrakech gérer la crise et en préparer la sortie avec leurs ressources et compétences locales.

Mme Fettah a également convenu lors de ce 23ème MDT de la nécessité d’ « une meilleure organisation et planification du tourisme religieux tijani et d’une nouvelle évaluation des politiques de promotion du tourisme intérieur » .

Mais « Rabat ne pourra pas tout faire » a affirmé Mme Fettah. « Des leaderships touristiques locaux et régionaux doivent émerger et s’affirmer partout sur le territoire marocain ». Les professionnels des régions l’entendront-ils ?

Jamal Amiar

Le 24/12/2020

SOURCE WEB premiumtravelnews

Les tags en relation

 

Les articles en relation

#MAROC_TOURISME_BUDGETS_2021:

#MAROC_TOURISME_BUDGETS_2021:

Le budget alloué à l’investissement pour les départements du tourisme et du transport aérien s’élève à près de 534,12 millions de dirhams (MDH) au t...

Pas d'espoir pour le tourisme

Pas d'espoir pour le tourisme

LES MESURES RESTRICTIVES MAINTENUES Frappé de plein fouet par la pandémie de Covid-19, le tourisme marocain bat de l’aile. Une morosité accentuée par l...

Crimes sociaux

Crimes sociaux

Les associations professionnelles du tourisme continuent de se disputer avec le savoir-faire et le volontarisme nécessaires aux grands schismes. De l’ext...