TSGJB BANNER

#AMBASSADEUR_ALLEMAND_AU_MAROC_GOTZ_SCHMIT_BREMME_ET_POLISARIO:

#AMBASSADEUR_ALLEMAND_AU_MAROC_GOTZ_SCHMIT_BREMME_ET_POLISARIO:

L'ambassadeur de la république fédérale d'Allemagne au Maroc, Götz Schmidt-Bremme, a déclaré avoir discuté avec David Fischer, ambassadeur américain à Rabat, la décision du président américain Donald Trump de reconnaître la souveraineté du Maroc sur le Sahara. Dans une interview accordée à Hespress, le diplomate allemand a rappelé que ce conflit territorial, qui dure depuis plus de quarante ans, a maintenant «muri pour être résolu».

«L'approche américaine cherche parfois une solution qui diffère de l'approche allemande ou européenne de ce conflit», a ajouté Götz Schmidt-Bremme, en estimant qu’il «est difficile de trouver une solution plus réaliste et plus fiable» que le projet proposé par le Maroc.

Tout en affirmant qu’il ne considère pas l'autonomie comme «la seule solution au conflit», le diplomate a indiqué qu'elle «reste la solution la plus réaliste et la plus pratique». Pour lui, la situation du Front Polisario est aujourd'hui «difficile» après avoir reçu deux revers successifs récemment, le premier étant les événements du poste-frontière à El Guerguerate alors que le deuxième concerne la reconnaissance américaine de la marocanité du Sahara. «Le Polisario doit être conscient que la question de l'existence d'un État sahraoui indépendant n'est pas réalisable sur le terrain», a déclaré Götz Schmidt-Bremme, en appelant l'Algérie à «cesser de nourrir de telles demandes».

L’ambassadeur allemand à Rabat a enfin considéré qu’un rapprochement des points de vue oblige le Maroc et le Polisario à s'asseoir à la même table pour rechercher une solution de compromis «dans le cadre de l'initiative marocaine». «Le refus persistant du Front Polisario de négocier sur cette base pourrait constituer un danger pour la région en raison de la propagation de l'extrémisme violent», a-t-il conclu.

Le 13.01.2021

Source web Par : yabiladi

Les tags en relation

 

Les articles en relation

Donald Trump : le leader libre

Donald Trump : le leader libre

Trump, qu’on est parfaitement libre de détester et de mépriser pour cent raisons, est en passe de s’imposer tout naturellement comme le « leader » du mo...