TSGJB BANNER

#TOURISME_DURABLE_MEILLEURE_COMPREHENSION_CERTAINS_PAYS: L’Ademe mobilisée pour soutenir le tourisme durable - Bus & Car - Tourisme de Groupe

#TOURISME_DURABLE_MEILLEURE_COMPREHENSION_CERTAINS_PAYS: L’Ademe mobilisée pour soutenir le tourisme durable - Bus & Car - Tourisme de Groupe

Dans le cadre du Plan de Relance, 1,4 milliard d’euros sont directement confiés à l’Ademe, l’agence de développement pour l’environnement, avec une tranche significative en faveur du Slow Tourisme.

En ajoutant les différents budgets complémentaires d’intervention, ses moyens d’interventions sont portés à 3,7 milliards d’euros sur la période 2021-2022. De fait, la majeure partie de ce budget est dédiée à la décarbonations de l’industrie, l’économie circulaire, la valorisation des déchets, l’élimination des plastiques, aux énergies renouvelables… mais des fonds spécifiques sont aussi confiés à l’agence pour accompagner les acteurs du tourisme durable.

Pour s’adresser massivement aux PME et déployer son accompagnement au plus près des territoires, l’Ademe fait évoluer ses dispositifs de soutien vers une logique de « guichet » avec des aides forfaitaires, plus accessibles et plus rapides à mettre en œuvre. Elle lancera également plusieurs appels à projets.

Par ailleurs, pour appuyer ses dispositifs et les faire davantage connaître aux acteurs sur le terrain, l’Ademe renforcera ses collaborations avec les écosystèmes territoriaux : conseils régionaux, chambres d’agriculture, chambres de commerce et d’industrie, chambres de métiers et d’artisans, la confédération générale des PME ou encore BPI France, l’ANCT et la Banque des Territoires.

50 millions pour le tourisme durable                                   

Les aides soutiennent le développement d’une offre touristique responsable, principalement dans les territoires ruraux. Cette action s’inscrit dans le cadre de la stratégie Tourisme durable du gouvernement. Le fonds Tourisme durable s'articule autour de trois volets : la restauration via l'opération « 1000 restaurants », les hébergements touristiques et le développement d'une offre slow tourisme.

L’enveloppe allouée à l’ADEME : 50 millions d’euros.

Un Appel à manifestation d’intérêts « Partenariats territoriaux du programme d’action Fonds Tourisme durable », clôturé le 15/01/21, a permis d’identifier les partenaires qui réaliseront les diagnostics.

Les restaurants et les hébergements touristiques seront accompagnés par des partenaires de l’ADEME à partir de mars 2021 pour réaliser un diagnostic environnemental et concevoir un plan d’action. La mise en œuvre des actions sera soutenue financièrement par le fonds pour une approche transversale de la transition écologique (énergie, déchets, eau, adaptation au changement climatique…).

Le volet « Développement d'une offre slow tourisme » fera l'objet d'un appel à projet national lancé en mars 2021.

Le 04/02/2021

Source web Par : tour hebdo

Les tags en relation

 

Les articles en relation

Qu'est-ce que l'économie verte ?

Qu'est-ce que l'économie verte ?

Actualité de l'économie verte L'Ademe a publié en septembre 2020 son étude périodique sur les marchés et emplois concourant à la transition é...