TSGJB BANNER

#MAROC_Fnideq_Rèactions : Voici les mesures prévues pour le décollage économique

#MAROC_Fnideq_Rèactions : Voici les mesures prévues pour le décollage économique

Une série de mesures seront prises, à court et moyen termes, pour favoriser un décollage économique dans la préfecture de M'diq-Fnideq.

Depuis la fermeture du passage de Bab Sebta, les voix s'élèvent pour la recherche d’une alternative pour les personnes qui s’adonnaient à la contrebande vivrière et dont la situation a été aggravée par la crise sanitaire liée à la Covid-19.

Trouver une solution est devenu urgent pour assurer la stabilité sociale, tout en remédiant à la contrebande dans cette zone frontalière, où le nombre de travailleurs se livrant à cette activité est estimé à environ 10.000 personnes.

Deux réunions se sont tenues, mardi 9 février au siège de la préfecture de M'diq-Fnideq, autour des mesures prises et à engager à court et moyen termes pour favoriser un décollage économique de la préfecture.

Il s'agit, d'abord, de mesures prioritaires et urgentes pour soutenir et accompagner l'auto-emploi et la création d'activités économiques et professionnelles permanentes:

- encourager et renforcer l'inscription des demandeurs d'emploi dans la base de l'Agence nationale de promotion de l'emploi et des compétences (Anapec),

- promouvoir l'adhésion au programme d'entraide nationale pour décrocher un emploi dans les collectivités territoriales et les services locaux relevant du ministère de l'Intérieur,

- le soutien de l'emploi direct, à travers le tissu entrepreneurial aux niveaux local et régional,

- la simplification des démarches administratives pour accompagner les investisseurs,

- l'incitation des investisseurs dans le secteur du tourisme à promouvoir la création d'emploi, à travers le lancement des projets engagés,

- l'accélération de la mise en œuvre du programme d'appui à l'emploi de la région.

Il s'agit également de:

>Programme intégré de développement économique et social de M’diq-Fnideq et de Tétouan (2020-2022), pour un budget de 400 millions de DH:

- accélérer la construction et la réhabilitation de la zone d'activités économiques de Fnideq,

- renforcer l'attractivité des investissements dans les zones industrielles existantes,

- inciter les investisseurs à s'y installer, à travers l'activation des mécanismes de soutien et de financement, comme la contribution au financement partiel de l'acquisition du foncier, au financement des formations qualifiantes requises pour les employés,

- le financement des services de transport des ouvriers,

- l'amélioration de l'employabilité et la promotion de l'entrepreneuriat à travers l'orientation,

- l'accompagnement technique et le soutien financier au profit des auto-entrepreneurs, des coopératives et des petites et moyennes entreprises.

>le troisième programme de l'INDH (2021-2023), à 21 MDH:

- améliorer le revenu et l'inclusion économique des jeunes, à travers l'orientation, la formation et l'intégration des jeunes sans emploi,

- l'encouragement de l'approche de la chaîne de valeur,

- la gestion de la banque de projets,

- l'accompagnement des micros entreprises, des TPE et PME.

>le programme "Intelaka":                 

- encadrer et accompagner les groupes cibles, à même de renforcer leurs chances de bénéficier du programme, à travers la mise en place à Fnideq d'une plateforme d'initiatives économiques intégrées pour l'orientation et la présentation des conseils techniques aux bénéficiaires,

- la création d'un groupe de travail composé d'experts comptables et de juristes pour encadrer et aider les groupes cibles à répondre à l'ensemble des conditions requises et à préparer tous les documents techniques, en coordination avec les banques,

- la création d'un comité de coordination au niveau de la préfecture, pour assurer le suivi du programme et évaluer son évolution, tout en veillant à atteindre le maximum de bénéficiaires.

>création de zones d'activités industrielles, professionnelles et artisanales (2020-2021), pour 34 MDH:

- accélérer l'achèvement de la construction et l'inauguration du village d'artisans à Martil et à Fnideq,

- espaces d'artisans et de valorisation des produits de la mer dans la commune de Belyounech.

Présidées par le wali de la région Tanger-Tétouan-Al Hoceima, Mohamed Mhidia, ces réunions se sont déroulées en présence de la présidente de la région, du gouverneur de la préfecture de M'diq-Fnideq, du directeur général de l'Agence pour la promotion et le développement du Nord (APDN), et des représentants des services décentralisés.

Une réunion se tiendra, ce mercredi, avec un groupe d'investisseurs, pour étudier les possibilités existantes pour créer des emplois à court terme, s'installer dans les zones industrielles existantes dans la région et lancer des projets, en vue de contribuer à la relance économique et à la création d'emplois pour les habitants. 

Le 10 février 2021

Source web Par : medias24

Les tags en relation

 

Les articles en relation

Emploi : Accord franco-marocain

Emploi : Accord franco-marocain

Abdeslam Seddiki, ministre l’Emploi et des affaires sociales, a signé avec son homologue français, Myriam El Khomri, une déclaration d’intention pour ren...