TSGJB BANNER

#COVID19_CRAINTES_POUR_L_ASTRAZENECA: Cela en raison de «formation de caillots sanguins chez des personnes vaccinées»

#COVID19_CRAINTES_POUR_L_ASTRAZENECA: Cela en raison de «formation de caillots sanguins chez des personnes vaccinées»

Le Maroc a dépassé la barre des quatre millions de personnes vaccinées contre la pandémie de la Covid-19. Plus de 800.000 d'entre elles ont déjà reçu la seconde dose. D’un autre côté, les personnes à risque seront bientôt totalement vaccinées, 90% des personnes âgées de plus de 60 ans et 70% du personnel médical ont reçu la première dose du vaccin. Cependant, après les doutes sur l’efficacité d’AstraZeneca sur les plus de 65 ans, une nouvelle polémique voit le jour. Le Danemark a décidé ce jeudi de suspendre et jusqu’à nouvel ordre l’utilisation du vaccin d’AstraZeneca en raison de «formation de caillots sanguins chez des personnes vaccinées».

La campagne de vaccination est sur la bonne voie. Avec plus de quatre millions de personnes vaccinées (4.080.009) au mercredi 10 mars 2021 à 18 heures et près de cinq millions de doses administrées (4.934.283), le Maroc figure dans le top 15 des pays qui vaccinent le plus leur population. Le Royaume est devant l’Indonésie (4.837.576 doses administrées) et derrière l’Espagne (4.934.283 doses administrées).

En ce qui concerne l’état d’avancement de la vaccination des personnes à risque, 90% des citoyens âgés de plus de 60 ans, 70% du personnel médical et tous les malades chroniques inscrits à l’AMO ou au RAMED ont reçu la première dose du vaccin. Cependant, un problème persiste, le Royaume ne dispose plus que de 169.991 premières doses avant la rupture de son stock et s’attend à l’arrivée d’autres doses de vaccination pour pouvoir poursuivre sereinement sa campagne.

Pour cela, le ministère de la Santé a approuvé mercredi l’utilisation d’urgence du vaccin Sputnik V pour une durée d’un an. Le département de Khalid Aït Taleb a lancé une commande d’un million de doses du vaccin russe. Sputnik V a été approuvé dans 48 pays à ce jour depuis son homologation le 11 août 2020 en Russie. Selon Ledesk, le ministère aurait également approuvé le vaccin AstraZeneca de SKbio qui est une version du vaccin AstraZeneca-Oxford fabriquée sous licence par le laboratoire pharmaceutique sud-coréen SK Bioscience. De quoi nourrir les espoirs d’une future livraison, probablement à travers le dispositif COVAX.

Cela se rajouterait aux deux fournisseurs du Maroc dans sa lutte contre la pandémie, à savoir le laboratoire chinois Sinopharm et le laboratoire suédo-britannique AstraZeneca via le Serum Institute of India (SII). Les deux laboratoires ont pour l’heure livré 8,5 millions de doses (7 millions pour AstraZeneca et 1,5 million de Sinopharm) sur une commande de 66 millions de doses.

Les contre-indications à la vaccination                                                           

Le ministère de la Santé a rendu publique cette semaine la liste des contre-indications à respecter pour la vaccination. Ainsi, les femmes enceintes et allaitantes ne sont pas éligibles à la vaccination anti-Covid-19. Idem pour les personnes ayant présenté une réaction allergique après la première dose.

Mis à part ces cas, le ministère souligne que toute personne de plus de 17 ans ne peut se faire vacciner. Il est également conseillé que les personnes ayant déjà été testées positives à la Covid-19 se fassent vacciner à condition qu’elles soient rétablies et que le délai de quatre semaines après l’apparition des symptômes soit respecté.

La vaccination est aussi recommandée pour les personnes immunodéprimées et celles portant le sida et pour les patients sous traitement anticoagulant ou antiagrégant plaquettaires. Pour ces derniers, la vaccination doit être suivie d’une pression -sans frotter- sur le site d’injection pendant au moins deux minutes, précise le ministère de la Santé.

Le ministère indique également que la vaccination anti-Covid-19 et d’autres vaccins doivent être séparés selon les modalités suivantes : d'au moins 14 jours entre un vaccin inactivé et celui de la Covid-19 et au moins quatre semaines entre un vaccin vivant et le vaccin anti-Covid-19. Le ministère précise toutefois que les vaccinations urgentes (anti-rabique, anti-ménigococcique, sérum–antitétanique) doivent être prioritaires lorsqu’elles sont indiquées, quel que soit le statut vaccinal par rapport à la vaccination anti-Covid-19.

Le Danemark suspend AstraZeneca jusqu’à nouvel ordre

Le Danemark a décidé ce jeudi de suspendre et jusqu’à nouvel ordre l’utilisation du vaccin AstraZeneca contre la Covid-19 sur ses terres en raison de craintes liées à la formation de caillots sanguins chez des personnes vaccinées. L’Agence nationale de la Santé danoise a indiqué dans un communiqué que cette suspension intervient «après des rapports de cas graves de formation de caillots sanguins chez des personnes qui ont été vaccinées avec le vaccin Covid-19 d’AstraZeneca», tout en soulignant qu’«à l’heure actuelle, aucune conclusion ne peut être faite quant à l’existence d’un lien entre le vaccin et les caillots sanguins».

Le 11 mars 2021

Source web Par : le brief

Les tags en relation

 

Les articles en relation

Nominations à de hautes fonctions

Nominations à de hautes fonctions

Le Conseil de gouvernement a approuvé des propositions de nomination à de hautes fonctions. Ainsi, au niveau du ministère de Agriculture, de la Pêche mariti...

L’Onmt au rdv de la reprise aérienne

L’Onmt au rdv de la reprise aérienne

L’Office National Marocain du Tourisme, organise, lundi 14 juin 2021 à 09h00, une nouvelle édition des TMD « Tourism Marketing Days ». Un évènement qui ...