TSGJB BANNER

#MAROC_DURABILITE_DISRUPTION_TOURISTIQUES: Marrakech Tourism Now

#MAROC_DURABILITE_DISRUPTION_TOURISTIQUES: Marrakech Tourism Now

Samedi 20 Mars 2021 prochain, la Ville Ocre de Marrakech sera au rendez-vous avec la tenue de la Première édition du « Tourism Now » initiée par le Club des Dirigeants Maroc sous le thème : « la disruption au service d’une relance touristique ».Cet évènement qui réunira des professionnels de grande envergure nationaux et étrangers ainsi que des partenaires tels que l’Université Cadi Ayyad de Marrakech et le Centre de Résilience, des Chercheurs et des Experts du tourisme  permettra d’échanger sur la situation du tourisme et l’impact de la pandémie et d’engager la réflexion autour de solutions possibles et d’échanger notamment au sujet des enjeux et des challenges à relever. Cette initiative se veut le fruit d’une volonté commune  d’agir en synergie afin de parvenir à une reprise responsable du secteur touristique. A l’instar du reste du monde selon les organisateurs, le tourisme marocain a bien souffert de la pandémie du COVID-19 et ses répercussions se sont apparues conséquentes au niveau de différents secteurs d’activités, notamment le secteur touristique. En effet, avec l’arrivée de la pandémie au Maroc il y’a presque an et l’instauration de l’état d’urgence sanitaire, le secteur touristique a essuyé de lourdes pertes. Selon le Fonds Monétaire International, le secteur du tourisme marocain a été le quatrième le plus durement touché au monde.  En Chiffre, de Janvier à Novembre 2020, les revenus du tourisme marocain ont baissé de 51 % en raison des conséquences de cette crise sanitaire, le Maroc a enregistré seulement 142 000 touristes, soit une chute de 82 % en comparaison avec la même période de l’année 2019. La majorité des arrivants étaient des Marocains vivant à l’étranger. Pendant la grande saison estivale, la baisse était de 98 % dans le rang des touristes étrangers et de 56 % des résidents. Concernant la perte d’emploi, on précise qu’ils sont plus de 35 % des travailleurs du tourisme à perdre leurs emplois et leurs revenus. D’après une enquête, les revenus ont baissé de 80 % en moyenne dans les entreprises marocaines de tourisme. Par ailleurs, l’espace aérien marocain est resté fermé, en dehors de quelques vols exceptionnels auxquels sont admis les touristes ayant une réservation d’hôtel. Le tourisme, un des principaux pourvoyeurs de l’économie du Royaume avec environ 2 millions  d’emplois directs et indirects, participe à hauteur de 11% du PIB national et mobilise près de 80 milliards de dirhams de recettes voyages en devises par an, à besoin aujourd’hui  plus que jamais de se réinventer en s’alignant avec les exigences de la durabilité. Ces nombreux défis doivent pousser les professionnels du secteur à réfléchir pour assurer une relance  rapide. À la veille du démarrage de la saison touristique, des experts en tourisme, en digital, en  marketing et en hôtellerie, du Maroc et de l’étranger animeront le panel des intervenants lors de cette première édition du « Tourism Now ». L’objectif est de remettre la durabilité et l’inclusion sociale et économique comme leitmotive et de réunir ainsi  des professionnels et des universitaires pour présenter le meilleur scénario de  relance d’une manière concertée. Des workshops seront organisés en marge  de cette grand-messe traitant chacun des grands chantiers à savoir : La durabilité au service de la disruption touristique, l’inclusion et disruption : nouveaux paradigmes pour une destination durable , La durabilité et le digital : Quel alignement pour un tourisme alternatif ?,  l’expérience inclusive au service de la durabilité , Les nouvelles voies de relance, Big Data et intelligence artificielle au service de la disruption touristique , La valorisation du patrimoine/ jardins; quelles voies de régénération de la destination  Marrakech et enfin L’intrigue, l’inattendu, l’humour, la séduction …quand l’Inbound Marketing réinvente  la destination. Malgré les défis de 2020, de nombreux observateurs gardent espoir pour l’année à venir, certains y voyant une belle opportunité de transformer le secteur du tourisme marocain. Pendant ce temps, le gouvernement s’est occupé du lancement de diverses initiatives pour aider le secteur à se redresser. « Tourism Now » selon ses initiateurs, pour sortir de la crise que les professionnels avancent en marche serrée pour la conquête des marchés cibles du tourisme Maroc. Mohammed Drihem

Le 14 mars 2021

Source web Par : premium travel news

Les tags en relation

 

Les articles en relation

Risma : Du bon cru malgré la crise

Risma : Du bon cru malgré la crise

Malgré une conjoncture touristique titubante, Risma semble avoir tiré son épingle du jeu en 2016, avec une embellie durant les premiers mois de 2017, avec la...

Qui sera le futur ministre du Tourisme ?

Qui sera le futur ministre du Tourisme ?

Même si rien n’est figé sur la constitution du prochain Gouvernement ni sur le calendrier de sa constitution, plusieurs noms circulent déjà sur celui qui ...