TSGJB BANNER

#MAROC_NOUVEAU_RECENSEMENT_AIDE_ONU: L’ONU va appuyer “fortement” le Maroc pour son prochain recensement

#MAROC_NOUVEAU_RECENSEMENT_AIDE_ONU: L’ONU va appuyer “fortement” le Maroc pour son prochain recensement

Le représentant résident du Fonds des Nations unies pour la population (FNUAP) au Maroc, Luis Mora, a affirmé, jeudi à Rabat, que le Fonds appuie “fortement” le Royaume pour la réalisation du prochain recensement général de la population et de l’habitat (RGPH), prévu en 2024. “Le FNUAP appuie fortement le Royaume du Maroc pour la réalisation du prochain recensement de la population et ce, par l’intégration des technologies les plus avancées au niveau international”, a dit M. Mora lors d’un entretien avec le Haut-Commissaire au Plan (HCP), Ahmed Lahlimi Alami.

A cette occasion, il s’est aussi félicité de la nature des relations et du partenariat “historique” du FNUAP avec le HCP qui est considéré comme une institution de référence au niveau national, mais aussi international, mettant l’accent sur plusieurs expériences menées par le Haut-Commissariat, devenues modèles. Il s’agit de la collaboration entre les deux parties pour la création de la première base de données au niveau de la région. “Une expérience unique dans le monde arabe est dans la région africaine”, a précisé M. Mora, rappelant la création de la première commission régionale des statistiques pour la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceïma qui constitue une initiative pionnière avant-gardiste au niveau international. Et de relever que le FNUAP et le HCP collaborent dans d’autres domaines comme les enquêtes immigration qui constituent aussi une expérience importante pour la mise en place des politiques publiques dans le cadre de la migration.

De son côté, M. Lahlimi a fait savoir qu’avec le FNUAP, le Maroc est en phase de préparation du chantier relatif au prochain RGPH-2024 et ce, dans le cadre de réunions tenues entre les experts des deux parties.

Il s’est dit aussi satisfait du niveau de la coopération entre les deux parties ayant abouti à la mise en place d’énormes projets et à la concrétisation de chantiers importants notamment à caractère institutionnel, citant le modèle de la régionalisation avancée défini par le Royaume, qualifié d’exemplaire et qui sera probablement dupliqué dans d’autres pays par l’intermédiaire dudit Fonds.

Lahlimi a, parallèlement, évoqué la mise en place de véritables bases de données régionales à laquelle participent tous les intervenants dans les régions, à savoir les autorités locales, la population, les organisations non-gouvernementales (ONG) et les administrations, soulignant que cette avancée est d’ores et déjà entamée dans trois grandes régions.

Il a également jeté la lumière sur les efforts déployés en collaboration avec le FNUAP en matière d’études sur les familles, estimant que globalement la famille marocaine est en mutation continue, ce qui constituera la base de tout un travail sur les filets sociaux qui consiste à mener des études notamment sur la situation des jeunes, de la femme et des rapports de genre.

Le 18 mars 2021

Source web Par : infomediaire

Les tags en relation

 

Les articles en relation

Hausse de la demande intérieure

Hausse de la demande intérieure

La demande intérieure a progressé de 4,3% au troisième trimestre 2018 au lieu de 1,2% durant la même période de l'année 2017, contribuant pour 4,7 poi...

Compter Par Nadia SALAH

Compter Par Nadia SALAH

La souveraineté. Une bonne partie des Marocains sait encore exactement ce que c’est, pour avoir vécu leur jeunesse en l’absence de cette souveraineté. M...