TSGJB BANNER

Tourisme: plus de 300 MDH d’aides publiques à distribuer avant Ramadan

Tourisme: plus de 300 MDH d’aides publiques à distribuer avant Ramadan

Alors que le contrat-programme du secteur du tourisme arrive à échéance le 31 mars prochain, son décret d’application sera à peine adopté au prochain Conseil de gouvernement. Les opérateurs espèrent un déblocage des aides avant le début du mois sacré.

Depuis le 9 février dernier, les quelques 50.000 salariés du secteur du tourisme, concernés par l’indemnité forfaitaire versée par la CNSS n’ont pas touché le moindre kopeck de la part de l’Etat. Et encore ce dernier versement concerne le paiement de l’aide publique du mois de décembre 2020. Les transferts du mois de janvier et février n’ont toujours pas été effectués, alors qu’ils ont été officiellement entérinés, dans le cadre du contrat programme signé le 6 janvier 2021 qui prolonge le dispositif mis en place jusqu’à fin mars.

Cet accord ratifié entre le ministère du Tourisme, le ministère des Finances et la Confédération nationale du tourisme (CNT) est un avenant au premier contrat-programme ratifié le 6 août. En plus de l’indemnité forfaitaire de 2000 dirhams aux salariés déclarés, il devait donner la possibilité aux intérimaires du tourisme de bénéficier, eux aussi, de cette mesure de soutien, mais également permettre aux entreprises touristiques qui n’avaient pas pu s’inscrire sur la plateforme de la CNSS, au mois d’août, de se rattraper. «Sur le premier point, nous avons pu obtenir gain de cause, nous explique une source de la CNT. En revanche, la réouverture des inscriptions aux retardataires avait suscité des réserves de la part des pouvoirs publics.»

Néanmoins, cet accord n’a jamais été concrètement activé. Le décret d’application n’a jamais été adopté et du coup, la plateforme de déclaration de la CNSS n’a jamais été ouverte. C’est à peine si ce décret crucial pour enclencher le processus sera adopté au prochain du Conseil de gouvernement. Celui-ci examinera un «décret-loi édictant des mesures exceptionnelles au profit de certains employeurs affiliés à la CNSS, leurs employés déclarés et certains travailleurs indépendants et d’autres non-salariés déclarés à la CNSS qui ont subi les conséquences de la pandémie du Covid-19, liées au secteur touristique», annonce un communiqué du chef de gouvernement.

Désormais, les opérateurs espèrent que les choses iront vite. «Il est vital que les salariés puissent toucher leurs indemnités avant le mois sacré du Ramadan. Nous n’avons plus les moyens d’accorder à nos salariés des avances que nous savons pertinemment que nous n’allons jamais récupérer», affirme un hôtelier. Ce rappel des trois mois (janvier, février et mars) constituerait une bouffée d’oxygène pour les travailleurs du secteur le plus sinistré par cette crise sanitaire. Au Fonds de solidarité pour le Covid-19, ce rappel de versement des aides devrait coûter quelque 300 millions de dirhams, sans compter les nouveaux intérimaires qui seront inscrits sur la plateforme.

Le 24/03/2021

Source web Par : le360

Les tags en relation

 

Les articles en relation

Toujours pas de stratégie

Toujours pas de stratégie

Contrat-programme signé, la signature de convention CNSS à son tour signée hier par toutes les parties prenantes. Jusqu’ici tout est relativement bon mais ...

#MAROC_TOURISME_TOURNEE_RELANCE_ONMT:

#MAROC_TOURISME_TOURNEE_RELANCE_ONMT:

En 2 semaines, les équipes de l’Office National Marocain du Tourisme se sont rendues dans 6 régions du Royaume. Ce qui correspond à la moitié de la tourn...