TSGJB BANNER

Restauration du café Maure: un responsable réagit à la colère des Rbatis

Restauration du café Maure: un responsable réagit à la colère des Rbatis

Il a suffi que des photos du café Maure en cours de restauration soient publiées sur les réseaux sociaux, avec quelques commentaires malveillants, pour susciter l’indignation des Rbatis, des Marocains et des étrangers adeptes de ce site mythique, l’un des symboles du patrimoine de la capitale.

Volontairement ou pas, les images véhiculées par de nombreux sites et pages Facebook ne montrent pas toute la vérité. On y voit des murs blancs, quelques appliques murales et presque rien du décor traditionnel du café. Des images peu nombreuses mais assez suffisantes pour susciter l’émoi des internautes.

Or sur place, la chaîne M24 a constaté que les travaux en cours sont faits à l’identique et que toutes les composantes structurelles et architecturales originelles du café ont été soigneusement gardées. Le zellige traditionnel, le bois de cèdre et les tapis tressés décorent d’emblée les lieux, tandis que les plantes grimpantes poussent vite pour être au rendez-vous le jour de la réouverture du café.

Dans un entretien accordé à M24, Azeddine Karra, directeur régional de la Culture Rabat-Salé-Kénitra, s’est montré rassurant en affirmant que le café est reconstruit à l’identique pour retrouver son aspect d’il y a un siècle.

Il a souligné que le café fut créé au début du 20ème siècle et a depuis subi de nombreuses modifications, dont les plus récentes remontent aux années 1980, citant notamment l’étain qui a été adossé aux pergolas adossées, ou encore le béton introduit sans fondations préalables.

Aussi, certaines modifications apportées ont quasiment voilé le beau paysage offert par l’océan et le Bouregreg, alors que c’est grâce à ce paysage que le café a acquis sa réputation et développé sa notoriété, a-t-il dit. « Nous avons donc décidé d’enlever ce qui a été ajouté de façon anarchique », a-t-il expliqué.

Les travaux de restauration et de réhabilitation ont été effectués avec professionnalisme, a assuré Karra, expliquant qu’avant d’intervenir dans le café, des études rigoureuses ont été menées au préalable avec pour objectif de retracer la mémoire de cet espace depuis sa création.

Reportage photos à l’appui, des études historiques et archéologiques rigoureuses ont été menées avant de lancer la restauration, a-t-il assuré, expliquant que les travaux sont effectués dans un souci de préserver l’authenticité du café.

Afin de restituer la version originelle de l’endroit, un nombre important d’artisans et de maîtres-artisans ont apporté leur savoir-faire, dans plusieurs domaines, dont le Zellige, le bois, le fer forgé ou encore les tapis de paille « Hassira », qui seront réintroduits dans le café.

S’agissant de la date de réouverture du café, le responsable a relevé que les travaux sont en cours d’achèvement, précisant que « l’essentiel du projet de restauration a été réalisé, alors qu’il reste quelques tâches et détails à effectuer, liés notamment à la végétation ».

Le Café maure occupe une place spéciale dans le cœur des Rbatis mais aussi des visiteurs marocains et étrangers. Depuis le lancement des travaux, les adeptes de cet espace légendaire s’impatientent de retrouver ses bancs et ses terrasses ensoleillées, qui offrent une vue imprenable sur l’océan et l’embouchure du Bouregreg. Devant la belle porte, en fer forgé, du café, un couple français avec leurs deux enfants venus déguster un verre de thé ont l’air surpris de voir le lieu fermé.

“Nous sommes venus savourer un thé à la menthe et déguster les délicieux gâteaux aux amandes offerts par ce café mythique. Nous ne savions pas qu’il était en cours de restauration”, ont-ils indiqué.

“Nous avons l’habitude de nous y rendre chaque fois qu’on est à Rabat. Surtout en été et pendant le printemps quand il fait beau”, ont-ils confié, saluant l’opération de restauration qui est à même de donner “un nouveau souffle à ce site historique”.

De son côté, Taha Ennaji, l’un des habitants de la Kasbah des Oudayas a tenu à saluer les artisans sur place “qui font un travail énorme pour la restauration de ce patrimoine mondial”, mettant en avant l’intérêt porté par les responsables à ce lieu emblématique.

“Nous sommes heureux de voir le café devenir plus beau”, s’est-il réjoui, notant que le café Maure, de renommée internationale, est un lieu attractif pour les touristes étrangers qui se rendent à Rabat.

“C’est une valeur ajoutée pour la Kasbah des Oudayas”, souligne Taha, qui est l’un des jeunes acteurs associatifs œuvrant pour le développement de la Kasbah

L’intervention sur ce lieu à haute fréquentation publique et touristique s’inscrit dans un projet global de mise en valeur de la Kasbah des Oudayas, englobant notamment remparts, portes monumentales, musées de la parure et jardin andalou.

Le 5 avril 2021

Source web Par : le site info

Les tags en relation

 

Les articles en relation

Al Boraq franchit la barre du million

Al Boraq franchit la barre du million

Lancé le 26 novembre dernier, ce train a réussi à séduire les voyageurs qui l’ont adopté comme moyen privilégié pour leurs déplacements aussi bien pro...

L’expérience client en question!

L’expérience client en question!

Dans le cadre de la réflexion qui a été menée au sein de la CNT, le parcours client a été au centre des débats qui ont animé nos discutions à l’heure...