TSGJB BANNER

Agadir: des membres du personnel testés positifs, un hôtel en état d’alerte

Agadir: des membres du personnel testés positifs, un hôtel en état d’alerte

Les responsables de la ville d’Agadir s’inquiètent après la découverte d’un cluster de plus de 60 personnes dans un hôtel de la ville.

Un grand nombre d’employés ont été mis en quarantaine et de nouvelles mesures préventives plus strictes ont été mises en place. L’hôtel a temporairement fermé ses portes, le temps que la situation soit maitrisée.

Il faut dire que les hôtels d’Agadir ont été pris d’assaut par les touristes marocains depuis le début du mois de juillet. À vue d’oeil, les parking affichaient tous complets le week-end dernier dans les établissements hôteliers de la côte. Les plaques d’immatriculation de véhicules en provenance de Rabat et Casablanca étaient effectivement nombreuses, d’après nos correspondants sur place. Du coup, les responsables ont été obligés de recruter à la dernière minute plus de personnel, pour gérer ce flux inhabituel, alors que l’année dernière avait été marquée par des licenciements.

Toujours selon nos informations, certains hôtels de la ville ne réclament ni passeport sanitaire, ni test PCR à l’entrée de leur établissement. Les buffets, où chaque client se sert parfois lui même, ne respectent également pas toujours le protocole sanitaire, étant donné que ce sont les serveurs qui devraient servir. En revanche, gels et masques sont de rigueur dans les endroits fermés comme les restaurants.

Au Maroc, les cas positifs sont à la hausse depuis l’ouverture du trafic aérien. Ce dimanche, les nouvelles contaminations ont été recensées dans les régions de Casablanca-Settat (426), Marrakech-Safi (182), Souss-Massa (181), Rabat-Salé-Kénitra (125), Fès-Meknès (32), Tanger-Tétouan-Al Hoceima (31), Laâyoune-Sakia El Hamra (20), l’Oriental (19), Dakhla-Oued Eddahab (14), Drâa-Tafilalet (10), Béni Mellal-Khénifra (9) et Guelmim-Oued Noun (8).

À la veille de l’Aid Al Adha qui est prévu le 21 juillet prochain, l’heure est donc à la prudence. Rappelons que l’année dernière, cette fête où les familles se retrouvent avait provoqué une recrudescence des cas positifs et des décès qui avait été très difficile à maitriser. S’achemine-t-on vers plus de contrôle entre et dans les villes ?

Le 10/07/2021

SOURCE WEB PAR Le Site Info

Les tags en relation

 

Les articles en relation

Aïd al-Adha : (très) chers moutons

Aïd al-Adha : (très) chers moutons

Compter entre 1000 et 5000 DH le mouton et de 48 jusqu’à 50 DH, pour le kilogramme de viande. C’est la fortune à dépenser cette année pour s’offrir un...

Mais que se passe t-il à la FNAAVM ?

Mais que se passe t-il à la FNAAVM ?

Une fois de plus, la FNAAVM ne sera pas au rendez-vous de ses agendas. Contre toute attente, le rendez-vous de son AGE prévu le 08 avril à Agadir sera raté s...