LE MAROC ESPÈRE 3,4 MILLIONS DE TOURISTES ESPAGNOLS DNES À MADRID, YOUNESS SAAD ALAMI

LE MAROC ESPÈRE 3,4 MILLIONS DE TOURISTES ESPAGNOLS  DNES À MADRID, YOUNESS SAAD ALAMI

L’ACCORD ONMT-VUELING, CONCLU AU FITUR, STRATÉGIQUE POUR LE ROYAUME

CET «AGRÉMENT» PERMETTRA AU PAYS DE DISPOSER DU MÊME MAILLAGE AÉRIEN QU’EN FRANCE

Après avoir finalisé son partenariat avec Julio Rodriguez, directeur commercial de la compagnie Vueling (à gauche), Abderrafie  Zouiten, DG de l’ONMT, a annoncé le renforcement des vols grâce à la compagnie Binter Canarias au départ des îles Canaries vers des destinations comme Marrakech, Fès et Tanger

LA 34e édition du plus grand salon international du tourisme d’Espagne a ouvert ses portes, hier, à Madrid et se poursuivra jusqu’au 26 janvier. Fitur, un des salons les plus cotés au monde dans le secteur du tourisme, est un rendez-vous incontournable pour «jauger» la saison dès janvier. Cette année, il revient dans la capitale espagnole avec plus de 9.500 exposants, originaires de plus de 165 pays différents. Le Maroc y participe avec une forte délégation représentant toutes les régions du Royaume. Menés par l’Office national marocain du tourisme (ONMT), les opérateurs nationaux vantent leurs destinations respectives à travers les institutionnels (CRT, RAM, Office…) et particuliers. Leur pavillon occupe une superficie de 400 m2, bien présenté à l’entrée du hall 6. «Un positionnement qui n’est pas fortuit», selon Abderrafie Zouiten, DG de l’ONMT. Le patron de l’Office a d’ailleurs enchaîné les rencontres «fructueuses» dès l’ouverture du salon. Un agenda chargé qui montre la forte demande sur le Maroc. D’ailleurs, au cours de la conférence de presse, se tenait aux côtés du DG de l’ONMT un opérateur de taille. Il s’agit de Julio Rodriguez, directeur commercial de la compagnie Vueling, filiale du groupe IGA qui détient aussi British Airways et Ibéria. Les deux hommes ont annoncé la validation d’«un nouvel agrément» pour desservir le Maroc à partir de l’Europe et principalement de l’Espagne. «La destination ibérique est un marché stratégique dans notre plan d’action triennal», rappelle à juste titre Zouiten. Selon lui, l’objectif du partenariat avec Vueling est d’avoir en Espagne le même maillage qu’en France. En fait, le Maroc a reçu, en 2013, quelque 3,4 millions de touristes français et 2 millions de touristes espagnols. Encouragé par la proximité géographique (faible coût du transport et de la durée), culturelle et politique, Zouiten vise 2,5 millions de visiteurs espagnols à fin 2014. Il sait à l’avance que c’est réalisable. D’autant plus que le Maroc a enregistré, l’an dernier, une croissance de 3% sur ce marché alors que l’Espagne était en pleine crise et son taux de chômage frôlait les 27%.  Ainsi, l’action de son Office porte désormais sur le renforcement de la communication (TO, agences de voyages, site web…), la promotion du voyage par voiture, «car peu d’Espagnols savent que le Maroc dispose d’un réseau autoroutier» ainsi qu’à travers des dessertes aériennes au départ de Barcelone, Malaga, Alicante… vers Marrakech, Agadir, Fès, Rabat, Tanger, Ouarzazate, et Errachidia. «Des dessertes qui seront assurées avec fierté», exprime le responsable de Vueling. «Très intéressée», sa compagnie lancera dans l’immédiat de nouvelles connexions avec l’Espagne en plus des cinq déjà existantes. Côté prix, la tarification de Vueling débute à 30 euros pour le «One way». Cette compagnie, 2e d’Espagne et 4e d’Europe, dispose d’une flotte de 90 avions et transporte annuellement 17 millions de passagers réalisant un taux d’occupation de 78%. La recette de son succès, c’est qu’elle propose en plus des structures low-cost, la classe affaire et des connexions avec plus de 120 destinations.

SOURCE WEB Par L’ECONOMISTE

Tags : Abderrafie  Zouiten, DG de l’ONMT- ACCORD ONMT-VUELING, CONCLU AU FITUR- Julio Rodriguez, directeur commercial de la compagnie Vueling- renforcement des vols grâce à la compagnie Binter Canarias au départ des îles Canaries-