Régions Plus de 16 millions de DH pour la lutte contre la pauvreté à Ouarzazate

Régions  Plus de 16 millions de DH pour la lutte contre la pauvreté à Ouarzazate

Le taux de pauvreté à Ouarzazate est l'un des plus élevés au Maroc.

Afin de lutter contre la pauvreté et vulnérabilité, le ministère du Développement social, de la famille et de la solidarité avait lancé, en 2009, le cadre stratégique national selon lequel «2,8 millions de personnes sont pauvres et 5,4 millions de personnes sont vulnérables. Entre les deux catégories, c’est bien plus du quart de la population marocaine qui se trouve dans une situation peu enviable». De son côté, le Haut Commissariat au Plan (HCP) avait dressé, en 2007, la carte de la pauvreté au Maroc. D’après les résultats publiés sur le site Internet du HCP, le taux de pauvreté à Ouarzazate est de 15,7% de la population alors que le taux de vulnérabilité est de 24,1%, sur un total de 500 000 habitants, selon le dernier recensement général de la population réalisé en 2004.

Implication de l'INDH

Apportant sa contribution à la lutte contre la pauvreté et vulnérabilité, l'Initiative nationale pour le développement humain (INDH) a versé 9,664 MDH, ont fait savoir les membres de la commission cités par la MAP. Ces projets concernent des activités génératrices de revenus (5 projets), les services et équipements de base (33 projets), la formation et le renforcement des compétences (13 projets) et l'animation sociale, culturelle et sportive (1 projet). Les projets programmés concernent également la construction de trois espaces d'enseignement préscolaire, l'équipement de douars en énergies solaires, l'équipement d'une unité de production du safran et la distribution de chèvres et de brebis d'élevage au profit d'associations. L’agriculture après le tourisme joue un rôle socioéconomique de premier plan. La superficie agricole utile est de 23 037 hectares où la céréaliculture arrive en tête des productions. La province produit 13 370 quintaux de blé dur et 161 288 quintaux de blé tendre destiné à la panification. La céréaliculture est suivie par l’arboriculture fruitière et les cultures fourragères représentées essentiellement par la luzerne.

Au niveau de la province d’Ouarzazate, le Plan Maroc vert a identifié 26 projets (17 en production végétale) dont 21 de type Pilier II destiné à l’agriculture solidaire. Le coût global de ces projets s’élève à un peu plus de 1 milliard de DH pour les productions végétales et 130 MDH pour le secteur de l’élevage animal, selon l’Office régional de mise en valeur agricole d’Ouarzazate.

Près de 3 MDH pour lutter contre la précarité

Concernant la lutte contre la précarité, deux projets ont été programmés avec un investissement de 2,9 MDH, qui seront financés par l'INDH, à en croire la MAP. Ces projets concernent la construction d'un centre d'accueil pour enfants atteints de trisomie 21 à la ville d’Ouarzazate (2,6 MDH), un projet porté par l'association Ibtissama pour enfants atteints de trisomie, poursuit la même source. Le deuxième projet se rapporte à l'équipement d'un centre d'hémodialyse (300 000 DH), porté par l'association Al Mansour Addahbi pour l'hémodialyse. Les huit projets restants concernent le programme de l'aménagement territorial relatif au secteur Eau au titre de l'année 2014, avec un investissement de 4,768 MDH. 
Ces projets qui consistent en le creusement et l'équipement de puits, la réalisation de forages et la construction de stations de pompage bénéficieront à huit douars de trois communes (Iminoulaoune, Tilouane et Ouisselsate). 


Taux de pauvreté et taux de vulnérabilité

Taux de pauvreté : pourcentage des individus dont la dépense est inférieure au seuil de pauvreté. En 2007, ce seuil a été de 3 834 DH par personne et par an en milieu urbain et de 3 569 en milieu rural.

Taux de vulnérabilité : est dit vulnérable tout ménage dont la dépense totale se situe entre le seuil de la pauvreté et 1,5 fois ce seuil.

Publié le : 19 mars 2014 –SOURCE WEB Par S.B., LE MATIN

Tags : Le taux de pauvreté à Ouarzazate est l'un des plus élevés au Maroc- cadre stratégique national selon lequel «2,8 millions de personnes sont pauvres et 5,4 millions de personnes sont vulnérables- Haut Commissariat au Plan (HCP)- Implication de l'INDH- L’agriculture après le tourisme joue un rôle socioéconomique de premier plan- l'association Ibtissama pour enfants atteints de trisomie- l'association Al Mansour Addahbi pour l'hémodialyse-Taux de pauvreté : pourcentage des individus dont la dépense est inférieure au seuil de pauvreté. En 2007, ce seuil a été de 3 834 DH par personne et par an en milieu urbain et de 3 569 en milieu rural- Taux de vulnérabilité : est dit vulnérable tout ménage dont la dépense totale se situe entre le seuil de la pauvreté et 1,5 fois ce seuil-