Robert Tashima précise à Washington «Le Maroc, porte d'entrée vers trois continents»

Robert Tashima précise à Washington  «Le Maroc, porte d'entrée vers trois continents»

Le Maroc a procédé à des réformes significatives dans le but de simplifier les procédures d'investissement en se dotant notamment d'un régime fiscal simplifié et modernisé», a précisé Tashima. Ph : oxfordbusinessgroup.com

«Le Maroc offre d'énormes opportunités d'investissement aux entreprises américaines» Robert Tashima, éditeur en chef pour l'Afrique de l'OBG. «Le Maroc offre d'énormes opportunités d'investissement aux entreprises et compagnies américaines dans plusieurs secteurs clés», a indiqué, mardi à Washington, Robert Tashima, éditeur en chef pour l'Afrique de l'Oxford Business Group (OBG).

«Le Maroc a procédé à des réformes significatives dans le but de simplifier les procédures d'investissement en se dotant notamment d'un régime fiscal simplifié et modernisé», a précisé Tashima qui s'exprimait lors d'une conférence au siège de la Chambre de Commerce des Etats-Unis sous le thème «Le Maroc, porte d'entrée vers trois continents».

Il a, également, mis en avant le développement «impressionnant» au niveau des infrastructures de transport et la prolifération des zones franches dans plusieurs régions du Royaume, relevant que ces atouts font du Maroc une destination «privilégiée» pour les investissements étrangers.

Tashima a appelé, dans ce cadre, les hommes d'affaires et les entreprises américains à tirer profit de l'essor économique que connait le Royaume et de sa proximité géographique avec l'Europe pour élargir leur champ d'activités et d'investissement. Dans la même veine, Julianne Furman, directrice de Polydesign, un équipementier installée à la Zone franche de Tanger, a fait observer que le Maroc est engagé dans le renforcement de ses infrastructures d'exportation, notamment à travers la mise en place de zones franches adaptées, à l'instar de celles de Casablanca et de Nador.

Elle a ajouté à cet égard que la Zone franche d'exportation de Tanger constitue une «success story» qui a permis à l'entreprise qu'elle dirige à exporter ses produits vers des marchés lointains comme le Mexique et la Chine.

Pour sa part, Moulay Hafid belghiti, directeur exécutif de Waga Engineering, une entreprise spécialisée dans l'aéronautique et l'automobile installée à Casablanca, a estimé que le Maroc est en passe de devenir une plateforme de «référence» dans le domaine de l'industrie aéronautique, ajoutant que l'implantation à Casablanca du géant canadien «Bombardier» en est la parfaite illustration.

Il a relevé à cet effet l'apport de l'Institut des métiers de l'aéronautique (IMA) de Casablanca qui met à la disposition des grandes entreprises de ce domaine une main-d'œuvre «hautement qualifiée», rompue aux exigences du métier.  

Publié le : 23 avril 2014 –SOURCE WEB Par MAP/Le Matin

Tags : Le Maroc a procédé à des réformes significatives dans le but de simplifier les procédures d'investissement en se dotant notamment d'un régime fiscal simplifié et modernisé- Robert Tashima, éditeur en chef pour l'Afrique de l'Oxford Business Group (OBG)- développement «impressionnant» au niveau des infrastructures de transport et la prolifération des zones franches dans plusieurs régions du Royaume- destination «privilégiée» pour les investissements étrangers- Julianne Furman, directrice de Polydesign, un équipementier installée à la Zone franche de Tanger- mise en place de zones franches adaptées, à l'instar de celles de Casablanca et de Nador- la Zone franche d'exportation de Tanger constitue une «success story»- Hafid belghiti, directeur exécutif de Waga Engineering, une entreprise spécialisée dans l'aéronautique et l'automobile installée à Casablanca-le Maroc est en passe de devenir une plateforme de «référence» dans le domaine de l'industrie aéronautique, ajoutant que l'implantation à Casablanca du géant canadien «Bombardier» en est la parfaite illustration- l'Institut des métiers de l'aéronautique (IMA) de Casablanca-