S.M. le Roi lance deux projets visant la réinsertion socioprofessionnelle des ex-détenus

  S.M. le Roi lance deux projets visant la réinsertion socioprofessionnelle des ex-détenus

Doter les détenus d’une formation professionnelle et les accompagner dans leur processus de réintégration sociale

 Sa Majesté le Roi Mohammed VI a procédé, jeudi à Béni Mellal, à l'inauguration d'un centre de formation professionnelle au sein de la prison civile de la ville et à la pose de la première pierre pour la construction d'un Centre d'accompagnement post-carcéral. Réalisés par la Fondation Mohammed VI pour la réinsertion des détenus avec un investissement global de 9,5 millions de dirhams (MDH), ces projets sont l'illustration parfaite de la volonté du Souverain de faire de l'espace carcéral une école de la deuxième chance et sa détermination à assurer l'intégration socio-économique des personnes détenues après leur libération.

Ces projets traduisent également la vision royale éclairée de renforcer la sécurité au niveau de la société, de lutter contre la délinquance, de réduire la population carcérale et le taux de récidive. Le nouveau centre de formation professionnelle relevant de la prison civile de Béni Mellal est le 51e du genre au niveau du Royaume. Il fait partie d'un programme intégré mis en œuvre par la Fondation Mohammed VI pour la réinsertion des détenus qui vise à transformer l'espace carcéral en milieu de rééducation, d'apprentissage, de savoir-faire et de savoir-être, à travers notamment le développement d'activités culturelles et sportives, la prise en charge médicale des détenus et la promotion des actions d'enseignement et de formation. La réalisation de ce centre de formation (6 MDH) procède, ainsi, du choix opéré par la Fondation Mohammed VI pour la réinsertion des détenus, privilégiant la formation et l'enseignement en tant qu'outils de réintégration sociale et professionnelle et de lutte contre la récidive et la précarité sociale. Fruit d'un partenariat entre la Fondation, l'Office de la formation professionnelle et de la promotion du travail (OFPPT) et la Délégation générale de l'Administration pénitentiaire et de la réinsertion, le nouveau centre bénéficiera à plus de 260 détenus. Il dispensera des formations, notamment dans les métiers du bâtiment, de la coiffure, de l'informatique et de la bureautique.Ce centre, qui offrira également une formation en agriculture, des cours d'alphabétisation et d'enseignement formel, fait partie de la carte de la formation professionnelle établie par l'OFPPT. Le choix de ces filières s'est fait en parfaite adéquation avec le milieu socio-économique de la région afin de faciliter l'accès des personnes détenues au marché du travail.Quant au futur centre d'accompagnement post-carcéral (3,5 millions de dirhams), il s'assigne pour objectif d'accompagner les ex-détenus dans leurs efforts d'insertion dans la vie familiale et socioprofessionnelle. À l'image de ceux déjà opérationnels à Salé, Casablanca, Agadir, Oujda, Marrakech, Fès et Tanger, le centre d'accompagnement post-carcéral de Béni Mellal bénéficiera aux ex-détenus porteurs d'un projet de vie personnel, élaboré sur la base d'un diagnostic établi pendant la période de détention avec l'assistance du service de préparation à la réinsertion. Il sera financé par la Fondation Mohammed VI pour la réinsertion des détenus, avec la contribution de l'Initiative nationale pour le développement humain

Ces projets à forte charge sociale vont favoriser les conditions d'une vie digne aux personnes incarcérées et forger des citoyens en mesure de participer activement à la dynamique de développement que connaît le Royaume. 

22 mai 2014 – SOURCE WEB Par LE MATIN

Tags : Sa Majesté le Roi Mohammed VI- inauguration d'un centre de formation professionnelle au sein de la prison civile de la ville de Béni Mellal- construction d'un Centre d'accompagnement post-carcéral. Réalisés par la Fondation Mohammed VI pour la réinsertion des détenus- faire de l'espace carcéral une école de la deuxième chance- partenariat entre la Fondation Mohammed VI et l'Office de la formation professionnelle et de la promotion du travail (OFPPT)- financé par la Fondation Mohammed VI pour la réinsertion des détenus, avec la contribution de l'Initiative nationale pour le développement humain-