Économie numérique TIC : Où investiront les entreprises marocaines en 2016

Économie numérique TIC : Où investiront les entreprises marocaines en 2016

Les technologies du mobile vont «conduire le changement du comportement des consommateurs au Maroc».

Sécurité, renouvellement du parc mobile, réseaux sociaux et Big Data. Ce sont là les principales priorités des entreprises marocaines pour cette année. Rester dans le business passe désormais par la capacité à miser sur ces nouvelles opportunités.

Sécuriser un ordinateur, un serveur, éviter d'ouvrir des e-mails suspects... autant de pratiques qui ne sont plus à même de protéger les entreprises. Il faut dire que les périphériques mobiles, ordinateurs, smartphones ou tablettes accédant à distance aux systèmes d'information des entreprises ne sont pas correctement protégés. Et en ouvrant le réseau de l'entreprise aux périphériques mobiles, les possibilités d'attaques se sont très nettement démultipliées, raison pour laquelle la sécurité informatique représentera au Maroc une priorité pour 2016. Année durant laquelle les entreprises ont prévu de consacrer 36% de leur budget IT à la sécurité informatique.

Selon une analyse de l’Arab Women & IT Network, cette année ne connaitra pas uniquement un accroissement des investissements dans la sécurité, mais dans tous les segments des TIC. Une croissance estimée à 10,7% par l’organisation.

Le développement de la sécurité sera accompagné par une hausse de 29% des transactions e-commerce. Ceci est justifié par la prolifération des smartphones et donc du m-paiement. «Depuis 2013, le marché marocain des smartphones a connu une croissance historique qui a dépassé les 180% par an. En 2016, ce marché est promis à la hausse grâce au renouvellement des appareils». En revanche, pour l’Arab Women & IT, les entreprises ne seraient pas les seules à profiter de cette tendance. Cette transition devrait en principe contribuer au développement social et durable du pays : la santé, l’éducation, la gestion d’énergie et les villes intelligentes sont autant de priorités que le mobile devrait servir. «Le secteur public doit adopter pour une stratégie numérique. Le gouvernement peut développer des partenariats technologiques pour ce faire et qui fourniront une meilleure valeur économique», estime Ouafa Kathir, présidente du réseau.

En tout cas, les initiatives de transformation numérique s'annoncent nombreuses et les technologies du mobile vont «conduire le changement du comportement des consommateurs au Maroc». D’après les prévisions de l’Arab Women & IT, ce nouvel environnement d'affaires numérique va changer profondément les processus d'affaires. D’ailleurs, selon la même analyse, 2 entreprises marocaines sur 6 au Maroc investiront dans les médias sociaux professionnels, notamment Facebook, Twitter et LinkedIn. En clair, l’utilisation du Web 2.0 se répandra davantage, puisque ce dernier offre la possibilité de tisser des liens singuliers et réguliers avec les clients et partenaires.

Le 07 Janvier 2016
SOURCE WEB Par LE MATIN

Les tags en relation

 

Les articles en relation

Facebook se met au tourisme !

Facebook se met au tourisme !

Facebook déploie un nouvel outil adapté aux annonceurs du secteur du voyage dénommé « Trip Considération ». Selon nos confrères français de Tourmag,...