Pêche. Les mareyeurs refusent de se soumettre aux nouvelles conditions posées par l’ONP

Pêche. Les mareyeurs refusent de se soumettre aux nouvelles conditions posées par l’ONP

La halle principale du marché de gros de poisson à Casa (Photo Médias24)

La riposte des mareyeurs ne s’est pas fait attendre. Deux jours après la décision de l’ONP d’imposer une caution à l’utilisation des contenants normalisés (caisses en plastique), les fédérations professionnelles ont appelé au boycott des nouvelles mesures, dont l’entrée en vigueur est prévue pour février 2016.

Dans un communiqué publié samedi 16 janvier, la Fédération des mareyeurs dans les ports et les marchés nationaux et la Fédération marocaine des mareyeurs grossistes appellent leurs membres à «s’abstenir de signer un quelconque engagement avec l’administration».

Et d’ajouter: «La décision d’appliquer une caution a été prise d’une manière unilatérale par l’ONP, défiant l’engagement pris de chercher des solutions consensuelles quant aux conditions d’utilisation des caisses en plastique».

Les relations entre les deux parties risquent de devenir très tendues dans les jours qui viennent. «Il faudra se préparer à tout type d’imprévus», préviennent les deux fédérations.

Selon nos informations, 2 millions d’unités n’ont pas été restituées  à l’ONP qui voit ses stocks s’amenuiser à vue d’œil.

«En cas de non restitution des caisses 7 jours après les délais réglementaires, l’ONP soustraira la somme équivalente du montant de la caution déposée par le mareyeur», prévient l’Office.

Le retard dans la gestion du dossier des caisses en plastique a généré de grosses pertes à  l’ONP, qui parle d’un manque à gagner de 35 MDH.

Quid des caisses pour lesquelles aucune caution n’est déposée ? Si les mareyeurs refusent de rendre les contenants, propriété de l’ONP, ce dernier n’aura d’autre choix que d’aller en justice pour saisir le stock en question.

Rappelons qu’en 2011, l’ONP a mobilisé un budget de 230 MDH dédié àson approvisionnement initial en caisses normalisées (3,5 millions d’unités), ainsi qu’à l’achat des machines et autres produits de lavage. 

Le prix des contenants dédiés au petit pélagique (dont la sardine est le représentant le plus connu) est de 35 DH; celui des contenants destinés au poisson blanc est de 60 DH.

Le 19 Janvier 2016
SOURCE WEB Par Médias 24

Les tags en relation

 

Les articles en relation