La CNT tire la sonnette d'alarme

La CNT tire la sonnette d'alarme

Abdellatif Kabbaj, Président de la CNT

& Fouzi Zemrani, Vice-Président Général de la CNT

La Confédération Nationale du Tourisme a tenu hier à Casablanca, la 1ère cession de son Conseil d’Administration. Les membres du Conseil ont exprimé leur inquiétude quant à la situation du secteur et le manque de réactivité des instances signataires du contrat programme Vision 2020.

Le constat des membres de la CNT est amer : le secteur du Tourisme qui emploie plus de 500.000 personnes, qui réalise près de 8% du PIB et qui est parmi les 1èrs pourvoyeurs de devises et d’Investissements n’est plus dans les priorités du gouvernement et se trouve livré à lui même, dans une conjoncture internationale particulièrement difficile.

"Ce peu d’intérêt porté au secteur engendre une démobilisation totale des professionnels qui peut à moyen terme aboutir à des licenciements partiels dans tous les secteurs d’activité touristique. Les administrateurs ont tenu à tirer une véritable sonnette d’alarme quant aux risques de cette situation et leurs capacités individuelles et collectives pour juguler la crise." Peut-on lire dans un communiqué de la CNT.

Le Conseil d’Administration a également déploré la fuite en avant de certains membres, qui s’est caractérisée par leur manque d’implication tant sur le plan humain que sur le plan financier dans les différentes actions et processus de prises de décisions mises en place par la CNT pour faire face à ses engagements de manière responsable.

Dans ce cadre, les membres du Conseil ont confirmé la nécessité d’un travail en profondeur sur l’organisation Interne de la CNT, qui s’appuie sur ses deux piliers que sont les métiers et les régions.

Une nouvelle organisation sera présentée au Conseil d’administration qui se réunira le 12 février 2016 à Marrakech afin qu’elle soit entérinée par la prochaine Assemblée Générale.

La CNT, appelle à la mobilisation de tous, pour permettre à la profession de concrétiser les opportunités qui s’offrent à notre pays grâce à son potentiel historique et à sa stabilité.

Le 27 Janvier 2016
SOURCE WEB Par Tourisma Post

Les tags en relation

 

Les articles en relation

Tanger : une ville en pleine mutation

Tanger : une ville en pleine mutation

La marina, le port de pêche et le port de plaisance sont opérationnels depuis l’été 2018. Les travaux de la composante immobilière et du deuxième port d...

Cop 22 : Marrakech is the place to be !

Cop 22 : Marrakech is the place to be !

Ce matin, se sont ouvertes à Marrakech sur le site du village de Bab Ighli, la 22e Conférence des Parties (COP22) et la 12e session de la Conférence des Part...