Fouad Chraibi jette l’éponge

Fouad Chraibi jette l’éponge

Le Président de l’Association nationale des investisseurs touristiques – Anit- vient de démissionner de son poste. A l’origine de son départ, un vrai « ras le bol ».

Six mois à peine après son élection, Fouad Chraibi jette l’éponge… Le président de l’ANIT avait pourtant annoncé lors de son élection en juin dernier « son engagement à œuvrer pour l’intérêt du secteur du tourisme, et tout particulièrement pour la dynamisation de l’investissement touristique, afin d’accompagner le développement projeté dans le cadre de la Vision 2020 et à poursuivre la feuille de route de l’Association, qui s'appuie sur une analyse sans concession de la situation, et des freins identifiés afin de trouver des solutions et œuvrer pour une relance durable. »

Faut-il en conclure que sa motivation s’est vite essoufflée ?

Contacté par Tourisma Post, Fouad Chraïbi nous a signifié son « ras le bol ».

Selon ses proches au sein de l’ANIT, pour lui le secteur n’avance pas et il a le sentiment de ramer à contre-courant d’où sa décision de quitter le navire.

Une décision qui  augure d’un malaise dans la profession… « Le secteur va mal et aucune action concrète n’est prise pour sauver le secteur » nous dit-on.

De plus en plus de voix commencent donc à se lever…

Le 27 Janvier 2016
SOURCE WEB Par Tourisma Post

Les tags en relation

 

Les articles en relation

Aziz Akhannouch au Tourisme !

Aziz Akhannouch au Tourisme !

Après que Sa Majesté Mohamed VI ait relevé de leurs fonctions les 12 ministres qui ont été élus députés, les ministres en fonction ont hérités proviso...

"All Inclusive", une vraie catastrophe

Le changement observé dans le comportement du touriste consommateur est suffisamment néfaste, mais la situation est devenue beaucoup plus alarmante avec l'...

Tourisme: Les chantiers prioritaires

Tourisme: Les chantiers prioritaires

Formation, numérique, obstacles à l’investissement… Faire face au vieillissement de la population, respect de l’environnement L’OCDE livre ses r...

Risma : Du bon cru malgré la crise

Risma : Du bon cru malgré la crise

Malgré une conjoncture touristique titubante, Risma semble avoir tiré son épingle du jeu en 2016, avec une embellie durant les premiers mois de 2017, avec la...

Tourisme: La revanche des résidents

Tourisme: La revanche des résidents

Les dépenses progressent de 6,8% à 32,7 milliards de DH en 2015 La baisse des prix et l’étalement des vacances expliquent le phénomène Sur les cinq...