Marrakech/Tourisme Offensive sur le marché italien

Marrakech/Tourisme Offensive sur le marché italien

Les opérateurs se mobilisent pour le 34e salon de Milan

Objectif: Récupérer les parts de marchés perdues estimées à 35%

Marrakech est la destination privilégiée des touristes italiens suivie de  Casablanca et Fès. Les durées moyennes de séjour les plus longues des italiens sont enregistrées à Agadir et Marrakech

Après l’Espagne, les opérateurs marrakchis du tourisme lancent une offensive sur le marché italien et se mobilisent pour le 34e salon de Milan, Bourse internationale du Tourisme (BIT) qui  démarre le 11 février. Objectif: récupérer les parts perdues sur ce marché, qui a accusé une baisse drastique avec un recul de près de 35%. La ville locomotive du tourisme qui accueille plus de 25% des arrivées italiennes, est bien loin des réalisations de 2014. Année pendant laquelle ce marché avait réussi à porter les arrivées en provenance de ce marché à près de 60.000  réalisant quelque 140.000 nuitées. Les italiens ont généré en moyenne, une recette de 1.321 dirhams par nuitée et par personne. Pour les professionnels, la cité ocre pourrait faire davantage sur ce marché.  En 2015, les départs internationaux de l'Italie ont dépassé 23 millions de voyages en moyenne, avec un taux de croissance de + 2,5% en comparaison avec 2014.

Les touristes italiens qui restent plus longtemps dans une destination effectuent  une durée moyenne de séjour des voyages  de 5 jours.  C’est ainsi que malgré la crise qui a affecté l’Italie, 27% d’Italiens ont continué de voyager à l’étranger. L’Espagne, la France, l’Allemagne et le Royaume-Uni figurent en tête des destinations avec 48% du volume des voyages alors que l’Afrique attire à peine 7% de voyageurs italiens. Les opérateurs touristiques nationaux et à leur tête les marrakchis restent toutefois optimistes. Pour cela, ils ne se contentent plus des produits classiques comme le tourisme balnéaire ou culturel, qui ont déjà leur clientèle, mais misent sur de nouvelles niches comme l’éco-tourisme, ou encore le tourisme du sport. D’ailleurs, parmi les nouveautés  de la 34e édition de la  bourse de Milan, une aire exclusivement dédiée  aux  opérateurs  du tourisme  actif   comme le Cyclisme, trekking, alpinisme,  le golf, le surf,  kitesurf… Les principaux motifs qui favorisent le choix du Maroc comme principale destination pour le voyage chez les italiens sont le climat et la découverte culturelle. Ce n’est donc pas pour rien d’ailleurs que Marrakech reste la destination privilégiée des touristes italiens suivie de Casablanca et de Fès.

Pour voyager, les italiens s’informent d’abord sur internet (44%) alors que 33% choisissent la destination selon la recommandation des amis et famille et  23% de ces touristes s’informent auprès des agences de voyage.

Le 06 Février 2016
SOURCE WEB Par L’économiste

Les tags en relation

 

Les articles en relation

Agadir, capitale du climat

Agadir, capitale du climat

Climate chance s’y déroulera en septembre prochain juste avant la COP23 3.000 participants issus des 5 continents attendus Signature d’une convention...