Qui sont ces nouveaux patrons ?

Qui sont ces nouveaux patrons ?

Affaires étrangères, RAM, Conservation foncière, Assurance, Bourse

nasserbourita

Nasser Bourita devient ministre délégué auprès du ministre des affaires étrangères et de la coopération

Le tout nouveau ministre délégué auprès du ministre des affaires étrangères, Nasser Bourita, a fait toute sa carrière dans la diplomatie. Juriste de formation, il obtient un Certificat d’études supérieures en Relations internationales (1993), puis un D.E.S. en droit international public (1995) de la même Faculté des sciences juridiques, économiques et sociales à Rabat. Sa carrière prend un tournant lorsqu’il est nommé à partir de 2003 au poste de chef de la division de l’Organisation des Nations Unies et entre 2006-2009 il est nommé directeur des Nations Unies et des Organisations internationales au sein du ministère. Par la suite, M. Bourita  assume successivement les fonctions de chef de cabinet du ministère des affaires étrangères et d’ambassadeur, directeur général des Relations multilatérales et de la Coopération globale. En 2011, il est nommé secrétaire général du ministère des affaires étrangères et de la coopération, poste qu’il occupe jusqu’à sa dernière nomination.

nezhahayat

Nezha Hayat, directrice de l’Autorité marocaine du marché des capitaux

Nezha Hayat prend les rênes de l’Autorité marocaine du marché des capitaux (AMMC) qui remplace officiellement le Conseil déontologique des valeurs mobilières (CDVM). Née en 1963, elle traîne derrière elle une longue carrière et une grande expérience dans le domaine de la finance. Nezha Hayat était directrice déléguée du pôle Gestion privée et institutionnelle à la Société générale marocaine de banques (SGMB), directrice générale de Sogelplacement et présidente du Conseil de surveillance de Sogebourse. Diplômée de l’ESSEC, elle a fait ses premières armes en Espagne en tant que directrice du département de Corporate Finance à la société de Bourse Bravo y Garayalde et directrice de la succursale Banco Inversion Marbella. En octobre 1993, elle a intégré la Banque nationale de Paris en tant que responsable de la clientèle privée internationale et de l’exploitation de la succursale offshore de Tanger.

hassanboubrik

Hassan Boubrik, président de l’Autorité de contrôle des assurances et de la prévoyance sociale

Hassan Boubrik est désormais le patron de l’Autorité de contrôle des assurances et de la prévoyance sociale (ACAPS), qui remplace la Direction des assurances et de la prévoyance sociale (DAPS). Créée par la loi n°64-12, l’ACAPS est dotée de la personnalité de droit commun et jouit de l’autonomie financière. Et c’est donc Hassan Boubrik qui en prendra les rênes après avoir été directeur des assurances et de la prévoyance sociale. Né à Agadir en 1968, il laisse tomber une carrière dans la recherche aux Etats-Unis pour revenir au Maroc. En 1993, il fait un bref passage chez Procter & Gamble avant de rejoindre le cabinet du ministre des finances, Mohamed Sagou. En 1996, il rejoint la CDG où il gravit très vite les échelons pour en devenir en 2007 secrétaire général.

karim

Karim Tajmouati à la tête  de la conservation foncière

Ingénieur de formation et banquier de métier, Karim Tajmouati prend la direction de l’Agence nationale de la conservation foncière, du cadastre et de la cartographie (ANCFCC). Le long de sa carrière, Karim Tajmouati a travaillé sur de gros dossiers. En début de carrière, il a notamment participé à la réorganisation du ministère des travaux publics devenu depuis ministère de l’équipement ainsi que l’élaboration d’un nouveau système d’information pour le compte du Trésor. Quelques années plus tard, K. Tajmouati, alors cadre à la BCM, sera aux premières loges de la fusion historique de BCM avec Wafa Bank. En 2008, il est recruté par le Crédit Agricole à un moment où le groupe est en pleine restructuration. Aujourd’hui, sa nomination à la tête de l’ANCFCC représente un nouveau défi dans un parcours déjà impressionnant.

addou

Abdelhamid Addou, nouveau  président-directeur général de la RAM

Ingénieur «Bâtiments et Ponts et Chaussées» de formation, diplômé de l’Ecole Mohammadia d’ingénieurs, Abdelhamid Addou succède à Driss Benhima, en poste depuis 2006, à la tête de la Royal Air Maroc. Il a démarré sa carrière chez Procter & Gamble en 1997. Ensuite, il a occupé diverses fonctions au sein de Coca-Cola Entreprises et Méditel, avant d’être nommé en 2008 à la tête de l’Office national marocain de tourisme (ONMT). Il est passé ensuite directeur général du Groupe de Diana Holding et membre de son directoire avant d’occuper, depuis 2014, le poste de directeur général de la Société d’aménagement de la station d’Essaouira et de Mogador (Saemog).

khammar

Khammar Mrabit, directeur de l’Agence marocaine de sûreté et de sécurité dans les domaines nucléaire et radiologique

La sécurité dans les domaines nucléaire et radiologique, Khammar Mrabit la connaît très bien. Le tout premier directeur de l’Agence marocaine de sûreté et de sécurité dans les domaines nucléaire et radiologique, une agence nouvellement créée, n’est autre que Monsieur sécurité nucléaire au niveau mondial. Son dernier poste : directeur de la sûreté et de la sécurité nucléaires à l’Agence internationale de l’énergie atomique, une agence onusienne basée à Vienne. Passionné des sciences en particulier la physique nucléaire, il décroche en 1984 un doctorat d’ingénieur en énergie nucléaire à l’Université Louis Pasteur de Strasbourg. Il reste encore un bout de temps en France où il démarre une première expérience de deux ans au sein du Service d’études et de projets thermiques et nucléaires à EDF (électricité gaz de France) à Paris. De retour au Maroc, il rejoint le Service nucléaire du ministère de l’énergie et des mines et l’Office national de l’électricité à Casablanca. Quelque temps après, il est recruté par l’AIEA à Vienne où il va gravir les échelons pour devenir un expert renommé dans la sûreté et la sécurité nucléaires. Malgré un brillant parcours à l’international, son rêve était toujours de revenir au pays pour le faire profiter de son expérience. C’est désormais chose faite, l’enfant de Taounate devra assurer la mise en place de l’Agence marocaine de sûreté et de sécurité dans les domaines nucléaire et radiologique.

Le 08 Février 2016
SOURCE WEB Par Aujourdhui.ma

Les tags en relation

 

Les articles en relation

Au'revoir, au'revoir Président !

Au'revoir, au'revoir Président !

La rumeur circulait depuis hier. L'information est désormais officielle. Driss Benhima quitte la Royal Air Maroc... Il était temps. Comme dans la publi...