L’ONDA relève une croissance de 3,88% du trafic aérien: Plus de 1,33 million de passagers à fin janvier

L’ONDA relève une croissance de 3,88% du trafic aérien: Plus de 1,33 million de passagers à fin janvier

Le trafic commercial international détient une part de 90,04% du volume global. Le nombre des passagers internationaux s’élève donc à 1.199.510 voyageurs, en hausse de 3,90%.

L’activité aérienne au Maroc continue sur sa lancée. Le premier mois de l’année 2016 confirme cette tendance dévoilant ainsi un trafic aérien en croissance continue. C’est ce qu’on peut relever de la dernière publication de l’Office national des aéroports (ONDA). A fin janvier, le volume de trafic commercial a affiché une hausse de 3,88%, comparé au même mois de l’année précédente. Ainsi, plus d’un million de passagers sont arrivés aux aéroports nationaux. Le chiffre exact dévoilé, dans ce sens, est de l’ordre de 1.332.143 passagers à fin janvier.

Le premier mois de l’année a été marqué par la reprise de l’activité aérienne au niveau de l’aéroport Essaouira Mogador. Le trafic aérien, d’après l’ONDA, a presque triplé à Essaouira. Selon les dernières statistiques de l’office, le trafic est passé en une année de 1.168 à 3.823 passagers, soit une augmentation de plus de 200% par rapport à la même période. «Ce pic est expliqué par la création de la nouvelle ligne Essaouira-Luton (Londres)», relève-t-on de la publication de l’ONDA. L’aéroport Rabat-Salé a affiché, pour sa part, une croissance à deux chiffres. Pour un total de 65.978 passagers, l’aéroport de Rabat a vu son trafic grimper de 18,45%. Par ordre de croissance, l’aéroport de la capitale est suivi de celui de Tanger Ibn Battouta. Ce dernier a accueilli, durant janvier, près de 57.419 passagers marquant une hausse de 16,49%. Le trafic aérien observé au niveau de l’aéroport Mohammed V a, pour sa part, évolué de 8,64%, soit un total de 659.577 passagers.

Trafic européen : timide évolution à fin janvier

En janvier, la part du trafic commercial international reste prépondérante.

Il détient, en effet, une part de 90,04% du nombre global des passagers contre 9,96% pour le trafic domestique (132.633 passagers à fin janvier).

Le nombre des passagers internationaux s’élève donc à 1.199.510 voyageurs, en amélioration de 3,90%. Par faisceau géographique, l’Europe qui est considérée comme le principal marché émetteur détenant une part de 68,12% a connu une timide évolution de son trafic au premier mois de l’année. L’amélioration affichée est de 0,39% reflétant ainsi le passage de 907.492 voyageurs contre 903.970 voyageurs au même mois de l’année précédente. Toutefois, le marché de l’Amérique du sud enregistre une bonne performance. Elle est évaluée à 4.857 voyageurs, en hausse de 31,73% par rapport à janvier 2015. L’Afrique, représentant une part de 8,57% du trafic global, a vu ses émissions s’améliorer de 27,35%, soit 114.162 voyageurs arrivés aux aéroports nationaux à fin janvier. Selon l’Office, les pays du Maghreb ont enregistré des résultats satisfaisants. L’évolution constatée est de 12,87%, comparé au volume du trafic observé une année auparavant. Le trafic en provenance du Moyen et Extrême Orient suit la même tendance. Une progression de 8,88% a été relevée dans ce sens illustrant l’arrivée de 101.607 passagers au Maroc durant le mois de janvier.

Casa-Paris, meilleure route aérienne

Les liaisons Mohammed V-Paris Orly et Mohammed V-CDG restent les principales routes du mois de janvier. La première desserte a totalisé plus de 48.000 passagers au moment où la deuxième a transporté 36.301 voyageurs en un mois. La liaison Mohammed V-Jeddah arrive en troisième position avec un total de 29.619 passagers à fin janvier. Marrakech-Orly se situe au 4ème rang. Avec 29.304 passagers, elle devance la route Mohammed V-Istanbul qui a acheminé au Maroc 21.945 passagers durant janvier.

Notons que les aéroports du Maroc ont enregistré durant janvier 12.117 mouvements d’avions. L’office dévoile dans ce sens un repli de 1,82%, comparé au même mois de l’année précédente. L’ONDA explique à cet égard que «la part de l’aéroport Mohammed V est de 51,19% de ce trafic, Marrakech Menara de 18,45% et Agadir Al Massira de 7,21%». S’agissant du survol, l’Office met en exergue une progression de 5,8% .

En ce qui concerne le fret aérien, l’Office note une croissance de 38,66%, soit un volume de 6.064,01 tonnes contre 4.373,29 tonnes en janvier 2015.

Le 17 Février 2016
SOURCE WEB Par Aujourdhui.ma

Les tags en relation

 

Les articles en relation