8 mars. Une artiste marocaine dénonce la violence faite aux femmes

8 mars. Une artiste marocaine dénonce la violence faite aux femmes

La comédienne et artiste marocaine Mounia Magueri (Chakib Osfour) lance un appel percutant au gouvernement et dénonce les violences subies par les femmes au Maroc.

Human Rights Watch a publié ce 8 mars sur son site, une vidéo de la jeune comédienne et activiste Mouna Magueri, plus connue sous le nom de scène Chakib Osfour.

Cette vidéo dénonce le désintérêt, tant de la société que des représentants de l'ordre, lorsqu'il s'agit de combattre les violences conjugales subies par les femmes.

Dans son jeu de rôle, la comédienne porte successivement la casquette de la victime, du mari, du policier et du procureur.

La volonté est manifestement de dénoncer le mutisme dans lequel se terre chacune de ces personnes, devant les violences en tout genre, voire la détresse vécues par près des deux tiers des femmes au Maroc.

Bien que fictives, les situations présentées par Mounia Magueri s'inspirent de faits rapportés par les femmes témoins, à un moment de leur vie, des scènes décrites.

La comédienne interpelle, par la même occasion, la ministre de la Solidarité, de la famille et des affaires sociales, Bassima Hakkaoui, à concrétiser les dispositions du projet de loi contre les violences faites aux femmes.

Un hashtag a d'ailleurs été créé pour l'occasion ???????_?????_???# (Hakkaoui donne moi mes droits).

Le 08 Mars 2016
SOURCE WEB Par Médias 24

Les tags en relation

 

Les articles en relation